Tous psys!

Site d'entraide psychologique gratuit. Rejoignez les groupes de discussion!

Bonjour les amis.

J’espère que vous allez bien.

Une journée très difficile pour moi. J'ai un sentiment de honte intense dont je n'arrive pas à me défaire.

Honte quand j'ai eu ma mère au téléphone et que j'ai encore parlé de choses qui n'allaient pas. je me sens comme un boulet incapable de faire quoi que ce soit de bien. ou d'aller bien.

Honte quand j'ai appelé les secours cette nuit. j'ai fait un malaise et je suis persuadée que c'était lié à la pilule, mais à leurs dire j'ai fait une crise d'angoisse ridicule et je suis venue les déranger pour rien.

Idem quand j'ai appelé le médecin. même discours

Honte quand ma coloc m'a vue en train de faire mon malaise et de paniquer.

honte quand j'ai envoyé une photo à ma mère et qui m'a fait une réflexion sur mon maquillage

Honte quand j'ai pris mon déjeuner à 16 h car je m’étais levée à 12h.

Honte d'avoir mal au ventre parce que j'ai trop mangé de cochonneries. parce que je déprime

Honte après la discussion avec ma propriétaire sur les relations et l'amitié. elle s'est foutue de moi à plusieurs reprises. car je n'ai pas la chance comme elle d'avoir des amis de toujours, une famille soudée.

alors elle trouve mes tentatives de sorties ridicules et juge tout. elle trouve mes relations ridicules.

Comme si j’étais pas assez mal.

Bref honte de moi.

Honte de mon ordi qui déconne et de pas avoir de sous pour le remplacer.

Honte de ma situation...

Honte de mon métier...

Honte de mon célibat..

Honte de ne pas avoir de "rapports sexuels" comme me le répètent mes copines ou ma gynéco... comme si c'était obligatoire..

Honte d'être moi. de ne pas avoir une famille soudée, présente, constante et bienveillante.

honte de ne pas sortir car j'ai pas le budget.

Honte de ne pas connaitre le centre commercial à côté de chez moi.

Je ne sais pas ce que j'ai fait de mal aujourd'hui pour me prendre tout ça dans la gueule.

Peut être que je vois tout en noir parce que ça ne va pas en ce moment.

les médecins qui me ne me croient pas au niveau des symptômes, qui me font passer pour une hypocondriaque anxieuse...

Alors voilà j'ai décidé de dire "m.." à la honte.

Je suis pas responsable d'en être là aujourd'hui.

je fais comme je peux pour avoir une vie à peu près normale.

J'y peux rien si ma famille m'a fait du mal et si aujourd'hui je ne sais plus créer de liens. si des gens m'ont trahie, blessée,....à répétition et que je suis devenue méfiante et distante.

j'y peux rien si je suis dans une ville superficielle où les gens vous utilisent et vous jettent.

j'y peux rien si j'ai pas de fric pour sortir.

j'y peux rien si je suis obligée de vivre chez quelqu"un parce que les loyers sont hors de prix et que je n'ai pas encore de bonne situation financière.

J'ai envie de me faire belle, de sortir, de rencontrer des gens, de changer de métier, de vie, d'être en couple, de construire une famille, d'être en bonne santé, pour enfin dire "m.." à tous ces gens qui me prennent de haut et me jugent!

Voilà c’était mon coup de gueule du jour

Désolée....

et merci de m'avoir lue...

Vues : 109

Réponses à cette discussion

Salut Suzanne

Je me suis reconnue dans tes écrits... Je comprends par quoi tu passes.

Je réponds rarement sur Internet mais ton message m'a touchée et voir que ça fait plusieurs jours sans réponses, j'ai compris que la réponse était pour moi. À la fois pour toi et pour moi...

Ne laisse jamais ce que les autres pensent de toi (ou ce que tu supposes qu'ils pensent) te définir. Tant pis (pour eux) si tu déçois et que tu n'es pas à la hauteur de leurs exigences.

Tu as le droit de dire non, tu as le droit de dire merde, tu as le droit d'être respectée, considérée, épanouie. Tu as le droit d'être toi, de toute façon qui que tu soies, il y aura toujours du monde pour te juger et te prendre de haut. Alors autant être toi-même.

Tu as le droit pour tout ça, mais tu es la première à te l'interdire. Et en plus tu te flagelles à grand coup de honte.

Détrompe toi, tu dis que tu n'y es pour rien, mais tu y es pour quelque chose pour tout, tu créées ta vie, tu composes de ton mieux avec ce qu'on t'a donné! C'est pas ta famille le fric ou que-ne-sais-je qui t'empêche. C'est toi. Tu n'as pas besoin de te faire belle, tu l'es déjà. Tu as besoin d'attention, porte déjà ta propre attention sur toi. Ce n'est pas être égoïste, c'est être conscient. Vie ta vie pour toi et à travers tes propres yeux. Sois déjà ta propre famille, utilise la richesse en toi, crée, sois reconnaissante pour le peu que tu as déjà. Accepte toi telle que tu es car tu es parfaite. La lumière apporte la lumière, l'obscurité amène l'obscurité. Tu es lumière et les gens trop rongés par leur coté sombre cherchent à s'accaparer cette lumière et l'éteindre. Si tu n'arrives pas à te blinder contre ce(ux) qui t'est (te sont) toxique(s), éloigne t'en. En attendant d'être assez forte, garde ton énergie précieusement pour toi.

Tu ne dois rien à personne d'autre qu'à toi.

Tu as des solutions, arrête de focaliser sur ce qui n'a pas marché par le passé, et concentre toi sur aujourd'hui. Tu n'as pas pris conscience du pouvoir entre tes mains. Accepte tes souffrances et avance, pour toi, tu as le droit, tu mérites la paix.. Aucune des personnes que tu as citées dans ton message, personne d'autre que toi ne marche dans tes pompes.

Si tu n'as pas les possibilités matérielles logistiques concrètes de faire les choses, c'est qu'il te faut murir encore un peu ta réflexion. Sois patiente et mets ce temps à profit pour l'introspection en multipliant les études et la lecture qui t'aident à t'épanouir. Ecoute-toi, car tu es ton premier médecin, mais parfois il faut se faire aider. Donne toi la chance de trouver un autre thérapeute pour te guider. Tu es ici c'est déjà bien.

Lis encore, médite, fais les petits exercices et les auto-hypnoses de ce site et sur youtube. M. Lubzynski m'aide beaucoup chaque jour (j'en profite pour le remercier). Lis, lis et médite, fais toi aider, il y a des gens bien. Tu es sur la bonne voie. Courage.

Merci  Drey.

Oui tu as raison je suis souvent dans la position de victime.

j'en ai conscience mais j'ai du mal à changer.

ce pouvoir comme tu le dis je n'en ai pas conscience ou alors très rarement.

je vais y travailler.

Bonne journée

RSS

À propos

Évènements

Vu à la TV!

DICOPSYCHO

+ de 100 vidéos, articles

et exos classés de

© 2018   Créé par Psy Benjamin Lubszynski.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation