Tous psys!

Site d'entraide psychologique gratuit. Rejoignez les groupes de discussion!

Transférer
Archiver le message
Supprimer le message

Je suis en couple depuis 16 ans j'ai 42 ans. Mon mari est une personne parfois adorable je passe des moments magiques et incroyables il est fabuleux attentionné puis. ...tout peut devenir terrible j'ai l'impression d'être avec un autre homme il peut devenir méchanteblaissant il me rabaisse il est dur parfois limite agressif. pour lui je suis fautive de nos disputes et difficultés de couple à 99% ...j'ai le droit à toutes sortes de paroles dégradantes. Dernièrement je lui ai demandé qu'on discute que j'étais très mal moralement...son indifférence m'a fait craquer je me suis mise à pleurer et limite à le supplier pour cesser cette ignorance et colère...j'ai eu pour reponse "ne commence pas à me gonfler je m'en branle de ton état !" Depuis 1 mois il est distant j'ai tenté de l'embrasser il me tend la joue il peut devenir agréable mais cette attitude est de très courte durée...il change le soir même où le lendemain. Je suis tres mal et j'ai commencé à prendre des anxiolitiques. il y a quelques jours j'ai fini par consulter un psy.. c'est la 2eme personnes dans le domaine medical qui me dit que j'ai à faire à un manipulateur. Elle m'a demandé de faire des recherche sur internet... elle m'a dit que si je décidais de rester avec lui c'est que j'acceptais d'être malheureuse.... Je suis sortie effondrée je pleure matin et soir je suis angoissée je perds le sommeil. J'aime vraiment mon mari. Je n'ai pas encore la force de le quitter et encore moins de faire subir cette séparation à notre enfant de 10 ans! Je recherche des personnes pour échanger et partager avec des hommes et des femmes qui subissent ce genre de situations.
Ceprndant je n'ai plus envie de me laisser dire certaines paroles...il me rapproche de ne pas être précise d'être je m'en foutiste sur certaines choses jusqu'à présent je disais que j'essayais de changer...mais c'est terminé quand nous nous sommes rencontrés j'étais comme ça ! Ça fait partie de mon caractère.
Et les méchancetés je veux arrêter de les entendre...
J'ai peur de le perdre aussi.
Est t-il possible de vivre avec un manipulateur et se préserver ? Je suis effrayée, je suis perdue.
Très angoissée...

Vues : 116

Réponses à cette discussion

Bonjour Cigale ,
J'ai lu votre appel de détresse , et je me permets d'y répondre , parçe que j'ai vécu la même situation a quelques différences près .
J'ai vécu en couple pendant presque 7 ans , au début c'était tout beau , tout merveilleux , et puis je ne comprenais pas pourquoi il y a eu des reproches pour des broutilles , des futilites, la situation s'est dégradée au fil du temps et on est arrivé à des gestes de brutalité .
Chose qui ne m'étais jamais arrivée lorsque j'étais mariée autrefois , aucun homme ne m'avais malmené, et puis il y a eu mon accident , j'ai fait un trauma crânien , je me suis retrouvée toute seule aux urgences sans aide de sa part , ni de sa famille .
Le soir de mon accident aucune empathie de sa part , juste comme si on s'était quitté le matin ,la situation a fini de s'empirer dans les mois qui ont suivis et finalement je l'ai quitté le 1 er novembre cela fera presque 1 an .
Je l'ai quitté parçe que je n'en pouvais plus de pleurer , tous les jours et d'avoir cette souffrance morale , je n'en pouvais plus d'avoir ces humiliations , ses offenses , d'avoir cette dictature morale et psychologique qu'il me faisait subir.
Rassurez vous , ils ne s'en rendent même pas compte ils sont dans le dénie total .
Ils refusent toute tentative d'aide , comme d'aller voir un thérapeute pour couple, ils refusent et nient tout en bloc.
Moi aussi j'ai pris des cachets pour mieux dormir et vivre normalement et la seule chose qui m'ai aider à ete mes amies pour mieux comprendre que j'étais encore une personne en phase avec moi-même.
Donc pour vous aidez à prendre une décision parçe que vous n'aurez pas d'autre choix que de décider soit vous le quittez soit vous restez et en assumez toutes les conséquences et cela implique votre enfant .
Pour votre sauvegarde et celle de votre fils , la solution la plus raisonnable est de quitter cet homme .
Vous pouvez rester avec lui , et vous jouez le jeu , et cela sera très difficile pour vous, il risque de vous prendre à votre propre piège .
Il vous faudra beaucoup de courage Quelque soit votre décision, vous aurez droit au chantage au suicide , aux menaces, peut être meme à la brutalité physique ou verbale, il vous détruira en vous isolant de vos ami(e)s et de votre famille, et cela aussi peut être valable dans votre travaille si vous êtes en activité.
En tout état de cause , continuez à vous faire suivre , c'est un support qui vous aidera à suivre votre chemin et faire vos choix .
Je vous souhaite beaucoup d'amour et de courage .
N'hésitez pas à m'écrire mon vécu peut vous aider .
Anthinea
Bonjour Anthinea.
J'ai été très touchée par votre message et votre situation passée
Nous en sommes arrivés à des gestes violents également en décembre, nous étions encore en dispute il était fâché depuis plusieurs jours il etait dur et méchant....j'étais dans le couloir... pour passer il m'a bousculé j'ai été prise d'une colère incroyable je l'ai également poussé et il m'a attrapé par la gorge et serré en me menaçant de ne plus jamais recommďencer.

Suite à ça je me suis effondrée et lui aussi.
Plusieurs jours après je lui ai dit que jallais voir notre thérapeute de couple qui nous avait reçu il y a 5 ans et il a décidé de venir.

Nous avons parlé de divorce "intelligent "pour épargner notre enfant..
il a demandé le temps de la réflexion qu'il ne savait plus si il m'aimait.
Moi je lui ai dit que je l'aimais mais que n'accepterait plus jamais qu'il me pousse pour passer et qu'il m'attrape par la gorges.
Que ça finirait au commissariat.
La thérapeute lui a reparlé de son enfance et lui a dit qu'il faudrait travailler sur certains points....il a été totalement déstabilisé....

Elle nous a donné un exercice de couple à faire mais nous a conseillé de le faire avec son aide si nous decidions de continuer.
1 mois s'est écoulé nous avons discuté il m'a dit qu'il ne trouverait jamais quelqu'un comme moi qu'il m'aimait.
Que si on se séparait il le regretterait sûrement.
Notre discussion fut très constructive et durant 6 mois c'était parfait.
J'ai pardonné il m'a comblé !

Cependant Il n'a jamais fait l'exercice...il évitait toujours d'en parler...
Malheureusement chasser le naturel il revient au galop.

Je suis consciente que je ne pourrais pas vivre de cette manière éternellement mais pour le moment je n'y arrive pas.

Je réalise, je me renseigne, j'ai peur de me tromper.

Il y a 3 semaines suite à une menace de divorce et des paroles odieuses j'ai retourné la situation.
Je lui ai dit que je n'en pouvais plus que je ne savais plus ou j'en étais qu'il avait peut être raison de parler de divorce.
Il est parti bosser très en colère !
Puis le lendemain matin après avoir déposé ma puce à l'école je l ai appelé.
je lui ai dit que j'avais de l'amour mais que je pouvais plus accepter certaines choses, qu'il allait y avoir sûrement du changement !
A commencer par ne plus me priver le soir...

(.il bosse le soir et parfois les week-end il ne rentre pas avant 23h.)
Il y a 2 ans il m'avait demandé de ne pas rouler de nuit avec notre enfant car il avait peur quil nous arrive quelque chose.
Du coup je refusais parfois un simple repas chez mes parents ,ma soeur, amie ou copine..bref je me privais de ces moments agréables et rentrais vite avant la tombée de la nuit!!

DONC je lui ai dit que je voulais commencer par un changement
Il m'a demandé comme quoi?

>Ne plus me priver d'une occasion de repas le soir en famille ou autre que je ne l'acceptais plus que je me sentais enchaînée !

Sa réponse fut très étrange " ah bon c'est nouveau"!
Moi j'ai répondu non c'est une réalité !
Il.ma m'a repondu d'accord....

Depuis il est passé par tous les stades....et j'en bave !
Vendredi j'ai RDV à nouveau chez mon psy car à part pleurer au boulot sous ma douche c'est tout ce que j'arrive à faire.
Mais je ne veux plus accepter et me laisser dire.....

Merci encore ça fait beaucoup de bien de pouvoir en parler!
Bonne soiree
Bonsoir Cigale,
Je vous remercie de m'avoir répondu, et je constate que nous avons un vécu similaire à peu de chose près .
Et çe qui me fait frémir c'est de Savoir que vous avez été brutalisée tout comme moi , hors vous savez aussi bien que moi que lorsqu'un individu commence une première fois il recommencera systématiquement tout le monde vous diras ça .
Je ne sais pas d'où vous êtes , Mais moi j'habite Bordeaux , et j'ai vécu cette relation toxique en région parisienne il avait un pavillon et je me partageais entre Bordeaux et Paris mais j'étais le plus souvent à Paris , et sa famille aussi habitait pas loin de chez lui .
Lorsque j'ai décidé de le quitter j'avais eu un traumatisme crânien quelques mois auparavant et bien sûr il n'était pas là au moment de l'accident et j'ai du faire face toute seule et sa famille qui l'a su n'a rien fait meme pas pris de nouvelles de mon état .
Cela a été un déclic à la fin de l'été 2016 j'avais décidé de mettre un terme à cette relation qui devenait de plus en plus dure à vivre , un mois après être partie de chez lui ma mère est décédée ,j'ai eu une année tres difficile , Mais cela ne l'a pas empêché d'aller la voir 8 jours avant sa mort sur son lit et d'en faire une vidéo et me l'envoyer .
Cela a beaucoup choqué mes enfants qui sont adultes , et ont trouvé cela tres morbide et macabre .
Je vous passe les détails , cela a été très difficile , et je vous comprends quand Vous me racontez tout cela j'ai l'impression d'avoir eu la même chose .
Ce qui est rassurant pour Vous comme pour moi c'est que nous sommes normales , que nous réagissons logiquement , et notre tête fonctionne bien .
La ou Vous me dites qu'il a accepté de vous suivre chez un thérapeute , c'est surprenant parçe que normalement ils n'aiment pas faire cela , et au contraire ils font un dénie de tout et surtout ils n'acceptent pas de reconnaître que le problème vient de leur personne .
Moi aussi cela m'a fait plaisir de vous lire et m'a conforter dans mon choix et je ne regrette rien , je ne dis pas que tout es facile , il m'arrive d'avoir des périodes de doutes et de cafard , mais il faut laisser au temps le temps de se reconstruire .
Voila Cigale n'hésitez pas à m'écrire cela fait tellement de bien .... à bientôt de vous lire .
Anthinea
Bonjour Anthinea.
Je trouve également votre histoire très touchante et cette vidéo c'est tout simplement écoeurant.
Pour la thérapeute hier justement j'ai tenté une approche avec mon mari.
Lui suggérant de cesser cette hatitude en remettant en pratique les exercices de la therapeute qui nous avaient aidé !!

J'ai eu pour réponse qu il n'avait pas de problème qu'il avait accepté d'aller la voir pour calmer la situation.. qu'elle m'avait remis sur les rails mais que je n'avais pas été lucide longtemps sur le bon comportement à garder.
Que j'avais 2 personnalités.
J'ai aussitôt rétorqué qu'il n'était vraiment pas stable.
Que ce n'était pas moi qui étais sous antidépresseurs !
C'est parti en sucette !

J'ai passé une nuit à ruminer et reflaichir !
Ce matin je me suis effondrée au travail.
je n'arrivais plus à m'arrêter de pleurer.
Heureusement que j'ai la chance de bosser avec très bonnes copines !
Des personnes vraiment très bien en qui j'ai confiance.
J'ai pris pour habitude d'enregistrer toutes les conversations depuis quelques temps.
J'ai donc fait écouté !
Et c'est impressionnant !
je réalise de plus en plus qu'il s'amuse avec les mots qu'il est tjs en contradiction.
Il me mène en bateau avec une facilité !
Mes copines étaient sidérées elles m'ont bien secoué.
J'ai beaucoup parlé écouté et pleuré ! Je n'ai pas é ...Demain ma psy me reçoit ! Et j'ai vraiment hâte.
Vous savez, quand j'y pense la thérapeute il a peut- être accepté suite à mon départ soudain !
Oui un soir avant qu'il rentre du boulot ( après plusieurs jours de torture morale) J'ai pris ma puce et je suis allée me refugier chez mes parents !
Il s'est retrouvé comme un con après le boulot.
J'ai abordé le divorce....
Puis rebelotte excuses ..pardon..thérapeute. ....
Voilà
Merci beaucoup pour cet échange.
je suis ravie et très touchée.
Ps: Je suis de Marseille.
Bonne soirée
Bonsoir Cigale,
Je vais vous dire que çe que vous écrivez est tout simplement incroyable , parçe j'ai fait les mêmes choses que vous j'ai enregistré moi aussi les conversations , tout ça pour me prouver à moi meme que je n'étais pas folle et que j'avais un comportement tres normale tout comme vous .
C'est surprenant comme nous les femmes avons ce sixième sens , pour nous protéger , pour notre survie.
Si vous saviez comme je me sens mieux de Savoir que vous et moi avons eu les mêmes réflexes pour essayer de comprendre un mécanisme qui nous était alors inconnue , afin de mieux cerner le personnage .
Vous savez il ne faut surtout pas hésitez dans votre cas , je pense que toutes vos amies ont du vous dire la même chose que moi .
Renoncez à cebonheur éphémère même si cela vous en coûte et meme si vous l'aimez toujours . Lui ne vous aime pas il se sert de vous et peut faire de gros dégâts avec votre enfant , n'oubliez pas que un enfant Est tres malléable et peut le retourner contre vous.
Comme je vous l'ai déjà dit se sera très dure , sans oublier que vous aurez droit à tout le chantage Le suicide , la brutalité , les amies , les relations , et la famille .
Je sais que je me répète mais soyez prudente , faites attention, ne faites rien au hasard , et allez au commissariat pour la moindre choses cela aura des répercussions , par la suite .
Une main courante ne vous engage à rien , Mais vous protège des événements à suivrent , çe n'est pas une plainte . C'est complètement différent .
C'est juste un comme un constat .
Une preuve que vous avez subit telle ou telle chose .
C'est sur que se ne sera pas marrant pour vous mais sachez que dans tous les commissariats il y a une cellule spécifique pour violence et maltraitance à la femme et qu'ils enregistrent tout pour vous protéger .
Juste une question : et vos parents qu'en pensent ils?
Sont ils d'accord avec vous ? Connaissent ils vraiment la situation ?
Je ne veux pas paraître indiscrète , et Vous n'êtes pas obligée d'y répondre .
De toutes les façons vous et moi sommes des femmes normales , se sont les manipulateurs qui le sont pas !
Je vous souhaite une bonne nuit , séchez vos larmes (elles donnent des rides) , il serait trop content de Savoir que vous pleurez pour lui .
Vous pouvez aller sur YouTube et rechercher la vidéo d'un psy à la maison vous verrez il y est expliqué en plusieurs vidéos le mécanisme et cela vous aidera j'en suis sur .
Je vous dis à bientot et n'hésitez pas à m'écrire et si vous le désirez je peux vous donner mon adresse mail si vous le désirez .
Et je vous expliquerez plusieurs techniques pour vous aider .
À tres bientot de vous lire Cigale
Bonjour Anthinea.
Merci pour vos réponses, et excusez pour ma réponse tardive...

Pour tout vous dire mes parents n'en savent rien.
Je suis tombée sur une psy extra je vais continuer ce suivi pour m'aider à reprendre confiance en moi et garder les yeux bien ouverts.
Si votre proposition tient toujours je veux bien échanger de temps en temps avec vous en privé.
Je vous souhaite une bonne soirée
Bonsoir Cigale,
Je respecte votre décision , et je vous remercie de me répondre , je suis d'accord que l'on continue de dialoguer en dehors du site et je comprends par apport à votre situation .
Pour ce faire je vous laisse mon adresse mail:
danidiwag@wanadoo.fr
N'hésitez pas à m'écrire se sera avec plaisir de se soutenir .
Je vous souhaite une bonne soiree , et beaucoup de pensées positives .
Anthinea

Bonjour,

Je ne pense pas qu'il changera si il ne prend pas conscience de son mal être, mais le fera t'il ...je ne pense pas. Ces personnes sont dans le déni...je vis la même chose mais je ne suis pas mariée et je ne vis pas avec cet homme, et pourtant je suis très stressée et angoissée car tout est de ma faute quand il y a conflit, me fait beaucoup de reprocheset peut être gentil le lendemain comme vous. J'ai décidé de le quitter et depuis je me sens mieux (moins de stress). c'est dur car je l'aime mais c'est une question de survie mentale.

Oui c'est un manipulateur,  il ne vous AIME pas, il n'aime PERSONNE, vous devez le quitter pour vous sauver psychologiquement ainsi que votre fils 

Du courage 

 

Bonoir laguna

Désolée pour ma réponse tardive.
Vous savez me concernant, prendre conscience de certaines choses et réaliser... sont 2 choses déjà très compliquées à accepter.
Je ne veux m'assurer de ne pas faire fausse route et surtout ne pas me tromper.
Je réalise que les attitudes de mon mari ne sont pas normales.
Actuellement le plus dur c'est d'entendre les discours de notre enfant....
Des réalités et conversations inattendues, juste anormales pour son âge, mais tellement réalistes.
Le plus terrible c'est qd votre enfant réagit, se révolte verbalement et vous dit : " c'est quand même mon papa il est comme ça, je comprends pas mais je l'aime. .."
Actuellement je prends des douches froides et perds un peu pied.
Mon psy ne me ménage pas non plus et c'est très compliqué car je ne suis pas dans le cocooning mais plutôt dans le (excusez moi l'expression) le coup de pied au cul.
Il me faut juste un peu de recul et de temps.

J'entends vos conseils vos paroles je vous en remercie.
J'espère très sincèrement que votre force vous apportera bonheur libération et équilibre.
Bien sincèrement

Bonsoir Cigale

un seule question Cigale, est vous heureuse avec lui ? 

la base d'un couple c'est le respect ...est il respectueux ?

Je me doute des réponses que vous allez apporter ..

Et votre fils dans tout ça ... votre enfant doit être votre priorité, vous devez le protéger.

Maintenant,  je ne suis pas psy mais je me suis beaucoup documentée, Peut être est t'il  bipolaire ?

La manipulation est employé aussi dans cette maladie, a t'il des phases de dépression  et ensuite de joie un peu excessive ?

C'est une maladie mentale qu'on arrive à stabiliser par la prise de médicament et la visite chez un psy .. 

Surtout, ne critiquez pas votre mari devant votre enfant, c'est son père et il l'aime c'est normal, mais par contre vous devez le protéger car plus tard il se pourrait qu'il reproduise  .. 

Si vous n'êtes pas heureuse, quittez le, vous devez vous respecter, vous protéger vous et votre fils

Cela demande beaucoup de courage et cette force puisez là en regardant votre enfant ..

Faites vous aider si vous avez de la famille ...


cigale a dit :

Bonoir laguna

Désolée pour ma réponse tardive.
Vous savez me concernant, prendre conscience de certaines choses et réaliser... sont 2 choses déjà très compliquées à accepter.
Je ne veux m'assurer de ne pas faire fausse route et surtout ne pas me tromper.
Je réalise que les attitudes de mon mari ne sont pas normales.
Actuellement le plus dur c'est d'entendre les discours de notre enfant....
Des réalités et conversations inattendues, juste anormales pour son âge, mais tellement réalistes.
Le plus terrible c'est qd votre enfant réagit, se révolte verbalement et vous dit : " c'est quand même mon papa il est comme ça, je comprends pas mais je l'aime. .."
Actuellement je prends des douches froides et perds un peu pied.
Mon psy ne me ménage pas non plus et c'est très compliqué car je ne suis pas dans le cocooning mais plutôt dans le (excusez moi l'expression) le coup de pied au cul.
Il me faut juste un peu de recul et de temps.

J'entends vos conseils vos paroles je vous en remercie.
J'espère très sincèrement que votre force vous apportera bonheur libération et équilibre.
Bien sincèrement

RSS

À propos

Évènements

Vu à la TV!

DICOPSYCHO

+ de 100 vidéos, articles

et exos classés de

© 2017   Créé par Psy Benjamin Lubszynski.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation