Tous psys!

Site d'entraide psychologique gratuit. Rejoignez les groupes de discussion!

Bonjour,

je vous envoie ce message car je pense que je suis victime d'harcèlement.

Ma ex copine, de 2 ans (jusqu'en janvier 2017), joue TOUJOURS le victime. 
L'année dernière elle m'avait interdire de parler aux filles (pendant qu'elle était au pair en Angleterre) et du coup je l'avais respecté. Il arrivait des moments quand elle n'était pas contente car on voyait une fille sur une de mes photos de soirées que j'avais pris en ville (et la fille était dans le fond). Cependant, j'ai respecté sa demande mais plus on aller dans l'année, plus elle changer les règles en son faveur. Jusqu'au moment (en juin, pendant mon anniversaire, le 10) elle est parti à Rome pendant plusieurs jours avec 2 gars d'Angleterre, que je ne connais même pas. 

J'étais dégoûté, elle m'avait prévenu un mois en avance et à vrai dire avec tout ce qu'elle avait mit comme restriction lors de ma vie sociale, le jour même de son départ, je ne pensais pas qu'elle le fera. (je devrais avoir des témoins qui était là lors d'une soirée, quand elle m'avait engueuler via facebook pendant la soirée car elle avait "honte" que j'ai embrasser un mec (un ami) comme gage (jeu d'alcool). Par conséquent, elle a jouer le victime.

à la base, on devait se faire pacsé mais avec son voyage à Rome, je m'avais annulé le pacse. Elle me disait que ça fera trop cher et compliqué de venir jusqu'ici (à Rennes) juste pour un weekend et du coup, elle préférais partir à Rome.

Mais on est resté ensemble car on a prit un appart ensemble fin mai, debut juin (pret pour l'année scolaire suivante). Elle est rentré en septembre, toujours ensemble et du coup l'année scolaire commence.

Il faut savoir que quand elle était parti en Angleterre pendant 1 an (septembre 2015), ça faisait 6 mois qu'on était ensemble et c'était pas terrible car elle n'arrêtait pas de parler de son ex à moi (ou il habitais, ce que sa mére faisait, même les pièces dont ils ont fait l'amour (toutes les pièces de la maison, sauf les chambres des parents et fréres et soeurs)). J'avais dis d'arrêter plusieurs fois mais elle continuer 1 semaine d'après. Juste avant son départ je voulais arrêter et on s'est mis a pleurer, puis 2 jours après sa mére m'avait envoyé un message en disant que sa fille m'aime beaucoup, etc... du coup, je me suis dis : ok, une autre chance alors. 

Revenant, sur l'année scolaire. Donc septembre 2016, après son année en Angleterre. On ne connait personne dans notre classe (on était tout les deux dans la même classe en Master Anglais). Après quelques discussions vagues avec des gens de notre classe, une fille est venu me parler, une américaine qui m'avait dit : "t'es anglais?" - oui. "cool!" puis elle m'a fait un "high-five". Depuis ce moment, Laura (dont ma ex actuellement), détestait cette américaine. Elle en pouvait plus.

Ce qui est surprenant maintenant que j'y pense, c'est qu'au début, j'étais toujours assis sur le côté avec elle à côté de moi et (maintenant ses amis) de son côté. Je me retrouvais toujours JUSTE à côté d'elle au début.

Du coup, une semaine après, je me suis assis à côté de l'américaine (car pour une fois, il n y avait pas assez de place à côté d'elle) et elle me faisait des regards noirs (pendant ce temps-là, elle était assis à côté d'un mec dont je savais qu'il y avait un truc entre eux (rien sexuel) mais amicale, car elle rigolait beaucoup). Quelques heures après, quand j'ai mangé de mon côté, je lui ai retrouvé dans le cours et elle me faisait la tête. Le soir même j'avoue, je n'étais pas content, et on s'est engueuler car j'étais pas content qu'elle puisse être jaloux que j'étais à côté d'une fille alors qu'elle rigolait en classe avec un mec EN MEME TEMPS.

Forcément, c'était ma faute, elle pleurait en disant "pourquoi tu fais un procés, sur tout ça? on dirait que c'est un interrogatoire".

Du coup, quelques mois sont passés et chaque weekend, elle n'était pas ici sur Rennes avec moi, pendant notre temps libre (elle bosser à Laval, chez intermarché, ses parents habitent là-bas) mais chaque weekend, elle devait bosser car son patron avait besoin un coup de main en plus (après est-ce que c'est vrai j'en sais rien maintenant).

Fin novembre, on vient de terminer un stage et du coup, je suis allé directement au boulot. Pendant ma pause, je reçois des textos de sa part sur "quand est-ce qu'on avait fait l'amour la semaine dernière? car j'ai oublié de prendre ma pilule" sachant que pendant son stage, elle ne sentait pas bien au ventre. Je lui ai dis, je ne savais plus et donc je lui ai demané, tu pense que t'es enceinte? (car elle m'avait dis comme quoi elle l'avait oublier de le prendre pendant quelques jours). J'ai posé cette question-là à ma pause... pas de rép. J'vais mon portable est pourtant je lui ai redemander...rien.

Pendant 2 heures et demi, j'ai stressé, je tremblait en pensant "qu'est que les parents vont penser?" "alala, elle doit arrêter ses études, c'est pas bon ça" "comment on va financer?" elle m'avait laissé dans le noir... quand je suis rentré, épuisé physiquement de mon boulot (je travail à leclerc drive) et mentalement épuisé (d'avoir pris des notes au stage d'observation) + emotionellement fatigué (à cause de m'avoir laissé dans le noir), je suis rentré. Elle était là, entrain de regarder des vidéos, avec une demi-bouteille de vin bu. Je lui ai demander face a face "donc t'es enceinte?" et elle m'avait répondu "j'en sais rien moi!". Fatigué, j'avais pris ma douche, puis sous la douche je commence à réaliser qu'elle avait bu une bouteille de vin alors que PEUT ETRE elle est enceinte (alors moi je ne suis pas une spécialiste mais si tu penses que t'es enceinte, tu ne bois pas de l'alcool). J'suis sorti de la douche, et on s'est engueuler, moi je lui ai dis pourquoi elle ne me tenait pas au courant et pourquoi elle boit de l'alcool. On s'est engueuler, je lui avais dis de prendre un test de grossesse demain mais elle ne voulait pas. J'étais en larmes, fatigué sur le canapé, je ne pouvais pas bouger il etait 23h le soir, je n'avais pas mangé et je ne voulais pas.

Décembre est arrivé et on faisait nos cadeaux, je lui ai dis que je ne voulais pas de wonderbox, c'est facile à acheter, tout monde peut l'avoir. Elle se plaignait comme quoi c'était son idée et elle n'en avait plus. Du coup, je lui ai fais une liste exhaustive sur ce que je voulais (jeux d'xbox, skateboard, etc...). J'ai même mis les prix sur chaque pour l'aider. 2 semaines après, elle me dit qu'elle ne voulait plus la liste et elle avait un cadeau "originale" j'ai exprimé ma tristesse sur le fait que j'vais bosser sur la loste mais si elle m'avait trouvé quelque chose qu'elle sait qui va me plaire alors ok.

"notre noel" arrive dont le 18-19 (car je lui avais dis que je voualis passer les vacances de noel avec ma famille (ma soeur venait de loin et je ne sais pas quand est-ce que je lui revoit)) j'ouvre le cadeau qu'elle m'a offert... c'etait un wonderbox. J'étais dégoûté... elle m'ecoute pas. On avait regardé un film aprés, 101 dalmatiens, car elle aime ce film et pendant ce film je me sentais comme une merde. J'avais l'impression de pas exister... que mes paroles ne valaient rien. 

(pourquoi j'suis resté dans cette relation si longtemps? car j'avais attendu un an pour cette relation à deux et je voulais pas la finir en disant que j'avais attendu 1an pour rien). 

Mais janvier est arrivé 2017, et on n'en pouvait plus, elle de son côté elle disait que je lui maltraité et elle souffrait beaucoup qu'elle ne pouvait pas voir mes parents pendant Noel.

Du coup, la rupture.

On s'es mis d'accord qu'on fera le 3 moi préavis fin février comme ça pendant le CAPES (fin mars) on ne cherchera pas d'appart pendant nos révisions pour le concours. Pendant janvier et fevrier elle pleurer dans mes bras, elle était très émotionellement par rapport à notre relation, en disant que ça va être dur de partir de l'appart, etc. Chaque semaine pendant 2-3 heures, je la recomforté et au fur et à mesure, mes sentiments (qui était super en janvier) descendait car je voyais qu'elle sentait mieux après avoir pleurer pendant plusieurs heures sur moi et par conséquent ça m'épuisé (comme si j'étais un éponge).

Fin fevrier est arrivé et elle proposer qu'on soit "sex friends" (comme un con que je suis) j'ai dis ok. On l'avait fait une fois juste avant les vacances d'hiver. Une semaine est passé et elle revient sur Rennes, elle me dit qu'elle veut arréter le sex car elle sentait que c'était son dernier parti d'emotion pour moi qu'elle m'a donné (genre un transfert). Elle m'avait dit qu'elle ne m'aimait plus, du jour au lendemain.
A ce moment, je me sentais usé. Elle avait profité de moi. Mais soyons fort devant les autres gens dans ma vie...

1 semaine après, debut Mars, je reviens sur rennes après un weekend chez mes parents (surtout apès un bon bain relaxant chez eux). Je reviens en souriant et elle etait a lappart en m'interrogeant "pourquoi t'es content?" je lui ai dis, comme ça, "de toute manière, je veux qu'on garde une bonne relation civilisé pendant ces trois mois de préavis" j'ai dis. Je suis parti dans le salon (ou je dormais car je lui avait laissé le lit). Et elle revient vers moi en pleurant de tout et n'importe quoi, en disant que ses problèmes familiales (des disputes entre mere et pere) et encore "ca va etre dur de partir de l'appart". Je lui ai recomforté pendant quelques heures, puis elle me dis que le soir même elle avait un rdv au resto avec un mec.
Je suis parti faire mon linge en ville, et pendant que je prenais l'air, je me suis rendu compte qu'elle m'avait pris pour un con. Elle m'avait utiliser, toute la journée : dejà elle voualit que j'analyse mon bonheur (car elle ne lacher pas pendant 20mins sur la question "pourquoi j'suis content")... 

...puis ensuite, je la recomforté pendant quelques heures et la elle part au resto avec un mec?? en gros elle m'utilisait pour se sentir bien pret pour son rdv. Je suis rentré, elle était habiller classe, parfum et tout, entrain de se maquiller, et je lui ai dis, qu'elle était horrible. Egoiste.

Je commençais en avoir des larmes aux yeux et je n'en pouvait plus, à nouveau j'étais utilisé. En disant qu'u début de la journée j'étais content, rafraichi pret pour la semaine et après lundi j'étais deja épuisé de tout cela.
Elle m'avait vu pleurer, mais elle est parti quand-même.

J'ai appelé deux amis sur Rennes, pas de rep. Donc j'ai appelé mes parents en larmes...

Le jour d'après, je lui ai engueuler dessus. En disant qu'elle était horrible et egoiste, qu'elle ne devrait pas etre en master car ce genre de comportement est très vache et ridicule pour etre futur enseignant.

Je n'arrêtais pas de dire qu'elle était horrible, sans coeur, sans ame... puis elle s'est mit a chialer.

Elle est partie de l'appart, elle dormait la plupart des nuits chez des amis (maintenant je sais que c'était chez des gens de la classe) et voila.

2 semaines après, j'avais mis un commentaire sur une page intitulé "power of positivity" sur un article ou c'était écrit "les gens ont besoin de toi puis te laisse tomber comme une merde" (plus au moins le titre) j'avais mis : "merci pour l'article, au moins je sais que je ne suis pas le seul qui a subi ce genre de choses"
Puis une copine de Laura (qui est dans notre classe m'a repondu "ouais genre, joue le victime").
Par conséquent j'ai supprimé le commentaire et j'ai envoyé le suivant à cette fille dans notre classe :
 
"Hey. Je ne savais pas que mon commentaire sera lisible sur les actualités des autres, par conséquent, je l'ai supprimé. C'est bien que tu veux "défendre" Laura, ça se voit que t'es là pour elle (comme l'autre fois quand je te remercie) mais il n y a pas de camps (I just want to be left alone to protect myself), et sache que tu ne connais que la moitié de l'histoire. Maintenant je veux être loin de tout ça, car émotionnellement et mentalement, je suis vraiment épuisé. Mais comme avant, merci d'être là car c'est bien qu'elle peut compter sur toi et Lucien." (copier de facebook)

elle m'avait répondu juste après le suivant : 

"Écoute Jordan je n'ai peut être que la moitie de l'histoire mais elle me suffit pour te dire qu'il faut savoir se remettre en question au lieu de tout mettre sur le dos de Laura. Si elle est partie et qu'elle t'a oublié aussi vite c'est parce que tu l'as critiquée pendant des mois et des mois. Elle n'est pas partie du jour au lendemain elle a subi tes attaques permanentes sur son physique et sa façon d'être avant. Aujourd'hui elle reprend goût à la vie et tu te permets de la traiter de salope en lui disant qu'elle mérite de mourir. Excuse moi mais je doute que tu veuilles son bien être. Le sujet est clos et je ne commenterai plus ce que tu postes. Sache que s'il y a un camp à choisir pour ma part il est choisi depuis un moment. Je trouve ce que tu as fait horrible. Sache que ça s'appelle du harcèlement moral et que c'est puni par la loi. C'est pour te dire à quel point tu as été horrible avec elle. Bonne fin de journée."

J'étais choqué et juste étonné que ma ex raconte des conneries (et à des gens dans notre classe qu'elle connait seulement 4-5 mois à l'époque) et qu'une fille dans notre classe m'agresse comme ça.

Par conséquent, je ne parlais pas à grand monde dans la classe. Deja que c'etait dur de parlait à des gens mais voila quoi.

3 semaines sont passé (et sachiez que quand j'etais accusé d'harcelement moral, mon ex sortait dejà avec avec quelqu'un d'autre), et c'etait la soirée de classe post-CAPES. L'histoire de prendre un verre au bar pour se detendre après le concours. J'arrive au bar, en disant que je ne resterais seulement 1h-2h car j'ai du mal a m'intégrer et qu'est ce que je vois? mon ex qui a ramené son nouveau copain au bar. Je ne suis resté seulement 20mins car j'étais très gené. Gené car j'etais accusé d'harcelement moral 2-3 semaines avant donc ma confiance dans les gens de classe était limité (je ne savais pas à qui elle raconter des conneries ou notre vie personnelle) et faut savoir que mon ex rigoler et chantait avec les autres... je me sentais vraiment comme une merde.

J'suis parti en disant à plusieurs que j'arrive un ami à l'hopital, j'suis allé chez un ami finalement et j'ai pleuré... je m'enfoutais qu'elle a trouvé quelqu'un mais avec l'accusation d'harcelement et en deux secondes elle a trouvé un copain puis elle rigolait et tout à la soirée... j'etais vraiment le méchant dans l'histoire, je ne pouvais pas avoir confiance dans les gens dans ma classe car je ne savais pas à qui elle a joué le victime.

Deux mois ont passé, je suis allé voir le psy à l'université. J'ai raconté tout ceci, j'ai pleurer devant elle... je n'en pouvais plus.

Elle et sa bande, joue les gens intello et "populaire" du groupe et devant les yeux des enseignants.

Comment voulez-vous que je me battre contre ça? sans l'aide de personne dans ma classe?

deux mois ont découlé et là je pars bientot de l'appart (sachiez que ça fait 2 mois qu'elle ne vit plus ici car elle dort chez sa soeur (et sans doute chez son copain)).

Maintenant que je me sens un peu mieux (je vois l'horizon et donc la fin de cet époque) je commence à réaliser la souffrance qu'elle ma fait. Et aussi les "couilles" que sa copine de classe (elle se connait seulement depuis sept-octobre) puisse m'envoyer et m'agresser sur ma vie personnel, en disant que je suis horrible et m'accuser d'harcelement moral alors que Laura est passé a autrechose, très rapidement!

Je sens la vengeance qui monte en moi maintenant, le nombre de fois qu'elle ma utilsier, le nombre de fois qu'elle m'ecouter pas, ou elle me coupait pendant que je raconter un effet sur ma vie.
Du coup, j'avais mis un statut sur facebook comme quoi c'est dommage de recevoir ce genre d'insulte basé sur des paroles de mon ex et que sur des "paroles" aucune preuve.

On est en master et je vois ce genre de mentalité? c'est dingue, je ne comprends pas... j'suis perdu dans la logique des gens. 

Bref, depuis certains sont venu me voir et j'ai montré en capture d'écran le message que sa copine m'a envoyé dejà. Et je commence en avoir des gens de mon côté et trouve tout ceci decevant aussi.

Mais là j'ai pas envie de m'arrêter, j'ai envie que ça va au tribunal tout ça.

Je lui ai envoyé un messsage à mon ex en disant qu'elle ne pouvait pas être victime car elle est passé à autrechose rapidement et elle n'est pas isoler...elle m'a répondu, "j'ai pas la force, ni le temps de me justifier à nouveau".
Serieusement? j'ai passé 2-3 mois de merde et là c'est "j'ai plus de force"

(sachiez que depuis que je lui ai dis qu'elle etait egoiste et horrible (après le rdv au resto avec le mec)) je lui ai dis que je ne voulais plus la parler...et donc après deux mois de silence, elle n'a toujours pas la force? genre, elle sait que c'est pas vrai et elle sort des excuses à nouveau pour prouver son côté.

Ce que je compte faire? je vais imprimer tous les preuves que j'ai (depuis janvier) car javais supprimé les textos d'avant par envie de "passé à autrechose" en janvier.
Et montré à ses parents et à des gens pour prouver qu'elle joue juste un jeu et elle joue le victime sans arrêt. ca m'agace des gens qui se passe pour des victimes, c'est deguelasse et petit de sa part.

Vues : 42

Réponses à cette discussion

Tu vas t'épuiser dans ces démarches pour rien, j'espère que depuis tu as reconstruit ta vie et est plus serein. Il faut tourner la page du passé et apprendre de ces leçons pour ne pas retomber sur le même genre de relations.

RSS

À propos

Évènements

Vu à la TV!

DICOPSYCHO

+ de 100 vidéos, articles

et exos classés de

© 2017   Créé par Psy Benjamin Lubszynski.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation