Tous psys!

Site d'entraide psychologique gratuit. Rejoignez les groupes de discussion!

bonjour,

Je souffre de phobies d'impulsions depuis quelques années déjà, peur du suicide et de tuer quelqu'un. Cette phobie a commencé par une crise de panique en regardant un film à la télé,un film de Julie Lescaut, "un garçon a tué ses parents", à ce moment j'ai eu la peur de faire la même chose, j'avais 15 ans à l'époque et maintenant j'en ai 32. Il y a eu des années d’accalmie, mais depuis 2010 les phobies ont fait leur retour, j'ai eu peur de me suicider, j'ai eu le coeur qui s'est mis à palpiter, des picotements dans tous le corps, des sueurs froides. Et depuis, je vis avec cette peur. J'aimerai tant que ces peurs disparaissent, j'ai tout pour être heureuse, un conjoint adorable, une charmante petite fille, et une belle fille  belle comme tout. Je me pose souvent la question, et si mes pensées prenaient le dessus, et si je me faisais du mal ainsi qu'à ma famille. Aidez moi svp.

Vues : 7460

Réponses à cette discussion

Salut

moi aussi j'ai ce genre de pensées

je regarde quelqu'un et hop j'me dis "si la tuer" "pourquoi pas"

mais tkt de là à passer à l'acte ya bcp de monde comme ça

moi il parait que ça vient de mon enfance du manque d'amour de mes vieux qui m'ont toujours rejeté et qui me traite comme une merde

toi t'as une famille accroche toi à ça

biz

Kelvin

Bonsoir Ninouche,

je suis dans ton cas, j ai ses fichues phobies egalement, je connais cette pensées "et si les pensées prenaient le dessus, et si mon inconscient voulait vraiment le faire, voila tjs le doute presque a me convaincre qu'il le faut, je n ai plus d angoisses donc se qui me fait encore plus ruminer mais quand j ai ces vilaines pensées j ai comme un coup de poignards ou un noeud a l estomac, ca me fait mal d avoir ces pensées...

Mas comme on dit un fou ne sais pas qu'il est fou, quelqu'un qui tue n a pas de remords pas d'emotions alors que nous on se condamne sur une chose qu'on ne fera jamais.

Pour te dire aussi je suis sur la voie de la guérison et de plus avoir ces pensées me fait peur car ne plus les avoir ou moins ferais que je pourrais le faire, simplement pour te dire jusqu'ou les pensées peuvent aller et jusqu ou elle peuvent nous faire croire des choses, apres coup, apres que l angoisse est partie on sait que c completement ridicule mais je sais a quel point elles peuvent nous faire mal et nous faire croire que nous sommes les pires monstres.

J'en suis arrivé a ne meme plus aimer les compliments si on me dit que je suis quelqu'un de bien c la panique, je vais passer a l acte et les gens seront dessus !! j ai beaucoup de petite manie...

mais CA SE SOIGNE... je suis sur la voie de guerison grace a l'hypnose, je revit petit a petit, certes quand c la je rumine mais c moins present et moins persistant, il faut commencer par croire a la guerison, reprendre confiance en nous.

Je te souhaite beaucoup de courage si tu as besoin n'hesites ♥

Merci beaucoup pour vos messages.

Alexandra, comment ça se passe l'hypnose. Après les séances comment te sens tu?

Personnellement, je suis fatiguée par ces pensées, ça me bouffent la vie. Cette semaine ça été très dur pour moi, dans ma région un homme a tué le Directeur des ressources humaines, puisque la boite pour laquelle il travail l'avait  muté vers la métropole (j'habite sur l'ile de la réunion). En écoutant les informations, j'ai eu très peur, peur de mourir de me suicider de faire du mal aux autres. Pour le moment, j'évite de regarder les informations, ce qui m'aide c'est de m'occuper l'esprit par un jeu de memoire. Je suis paniquée de dire que mes angoisses vont faire parties de mon quotidien, heureusement que j'ai une béquille de secours, je suis sous Sertraline, je prends aussi des omégas 3, et du magnésium. .

bonne soirée

bonsoir,

Alors pour l'hypnose y a juste a fermer les yeux et se laisser guider par la parole de l'hypnotiseur et laisser travailler l'imaginaire, tu peu etre amener a parler, l'hypnotiseur travail sur ton probleme avec ton inconscient, lui reapprends a vivre les choses autrement... apres la seances tout depends j ai deja eu des seances que je ne resssentais rien de particulier mais les jours suivant oui on voit des amelioration, ma 1ere seance a été tres dur j'ai enormement pleurer je me sentais vidé apres, la seances derniere, je sais pas pkoi durant la seance j avais les paupiere tres lourde rien a voir avec les autres, je ne sais pas pki peu etre une seance ou j etais dans une plus profone hypnose je sais pas mais je suis sortie avec une enorme confiance de guerison. personnellement je conseille ca m aide enormement chaque seance m apporte beaucoup. j'ai eu la chance de trouver la bonne personne dés le debut. 

Je suis comme toi je ne regarde plus les infos car tout les faits divers je m imagine a leur place. on entends toujours "un coup de folie", pour moi n'importe qui dans ce cas peu etre ce monstre dont parle la TV donc tout le monde veux dire moi aussi.... mais non les médias nous bouffent et nous disent juste se qu'ils veulent et je ne crois pas qu apres ces drames ils prennent le temps de connaitre le reel probleme, car la personne qui fait ca n'est pas encore asser aux aveux, n a pas dt le pkoi, on a pas de reponse de psy, rien de tout ca, les medias savent au moment precis que ca c passé mais pas a suite, ils nous bassinent a dire c des gens anxieux .... combien de personnes anxieuses  existes t'il : enormement ... combien tue ?  je ne connais pas le chiffre exacte mais tres tres peu, oui les personnes qui se suicident on une enorme souffrance, on souffre aussi donc on se compare a eux si eux l ont fait par souffrance pkoi pas nous ? la difference c que eux n en on pas peur !!! on est aps les gens la, nous sommes des personnes qui souffre de la vie, qui souffre de toc, on a tous notre histoire plus ou moins douloureuse mais se n est pas se qui fait de nous des monstres..... des enfants vivent les pires barbaries qu il existent, est ce pour autant qu ils finiront meurtriers ? NON beaucoup s en sorte, le probleme des tueurs n'est pas le meme que nous c bien plus profonds qu'on nous le laisse penser.

Tiens bon tu ne deviendras pas folle, tu ne vas pa te suicider, tu ne vas tuer personnes, se sont juste des angoisses et tu vas les vaincre :)

j'analyse beaucoup les choses et se que je tire de cette phobie tu me dira se que tu en pense mais pour moi, nous sommes des etres qui n accepte pas la souffrance, on reve d un monde beau sans violence, sans souffrance,que tout le monde soit gentil, s'aime, hors la realité est bien loin de tout ca. et nous on en perds un peu notre place quelque part. se n'est que mon avis je peux peu etre penser comme ca pour me rassurer mais je le pense vraiment. j ai quand meme des moments de doute quand meme car des moments je me dis non t es un monstre pas quelqu un de bien, que j ai peur que ma pensées convainc mon inconscient. 

bonjour,

Je suis consciente que le chemin de la guérison va être dure et douloureuse, on m'a proposé des séances d'hypnose mais j'ai refusé car j'ai une peur de ce qui pourrait se passer après. Je suis de nature très angoissée.

Je voyais une psy, mais j'ai arrêté. Elle travaille comme psy dans un centre médico psychologique, lors de mes séances avec elle, je voyais des personnes qui étaient atteints de schizophrénie, de trouble bipolaire. A chaque fois que j'y vais et quand ces personnes me regardent je me pose beaucoup de question, et si je devenais comme eux, et voilà le retour de mes angoisses. Je fais 1 pas en avant et 10 pas en arrière.

Lors de ces séances, on nous pose beaucoup de question, ce qui s'est passée dans l'enfance. Après 2 ou 3 séances, elle m'a dit que mes phobies venaient de mon enfance (ma mère a failli se faire tuer par son frère, elle était enceinte de mois elle était à son huitième mois, vers mes 9 ans, j'ai subi des attouchements le mari de ma tante). Je me dis que peut être, ca pourrait être ça.

J'ai un compagnon qui me soutien, je ne lui parle pas trop de ma maladie, mais il est d'un grand secours pour le peu qu'il sache. J'ai peur de parler de ma maladie, j'ai peur qu'il ne comprenne pas. Moi, même j'ai du mal à comprendre, alors les autres m'en parlons plus.

Tu m'as l'air d'une femme forte et courageuse, je te remercie de tes conseils, ils me font du bien. Je veux guérir pour ma famille, ma fille de 20 mois a besoin de moi, et je ne veux surtout pas qu'elle grandisse dans l'angoisse, et qu'elle me voit souffrir.

parfois mes pensées me font vraiment très peur, je me vois me tuer, dans ces moments là je me dis que si je passe à l'acte et que je meurs, je ne serai souffrirai plus.

Je suis comme toi, j'analyse énormément les choses, et j'ai les mêmes impressions que toi, mais le monde est ce qu'il est et le restera.

a la prochaine

Bonjour,

Tu me fais sourire pour l'hypnose car quand j ai lu que ca pouvait guerir je me suis dis pkoi pas moi ? mais apres olala tout se qui  passé dans ma tete et si elle transformait mon inconscient et qu elle me faisait devenit ce monstre je me suis posé des tas de question, le 1ere RDV je lui en ai donc parlé elle a souris et ma rassuré sur la fait quen aucun cas elle pouvait me faire faire contre notre volonté.

Waouh tu n'a pas eu une enfance facile, j'en suis desolé, mais oui tout peux venir de la. Pour ma part j'ai perdu ma fille en 2008 d'une mort subite du nourrisson, 2 ans apres j ai eu un ptit garcon (grossesse diffcile donc angoissante) a ces 4 mois l'enfer a commencé, mon psy m'avait expliqué que tellement j'angoissais pour mon fls tout c manifesté ainsi, je n ai jamais accepter le depart de ma fille, je ne sais pas si on le peu d ailleur, on me dit que je suis une ecorchée vive, et voila, a force d etre rester dans ma souffrance, d ans l angoisse, un trop plein et voila des flash et pensées horribles sur l etre que j ai de plus cher au monde.

J'ai été comme toi je faisais la vaisselle, et d un coup une pensées "tue ton fils" je lui ai repondu en lui disant quitte a le tuer je prefere me foutre en l'air et la la panique je ne veux as mourir que vont devenir es enfants... tu vois comme qui nos pensées sont du grand n importe quoi.

On voudrait guerir aussi vite que c'est venu mais non ca se fait pas comme ca faut etre patient.

J'ai eu beaucoup de mal a en parler, d ailleurs j en parle a tres peu de monde et se sont surtout des gens tres anxieux comme moi, car si j en parle peur de la reaction des gens. quand mon homme a appelé ma mere pour lui dire j ai crier ca va pas non pkoi tu racontes des trucs areil personnes doit etre au courant, on a tellement honte, mais il faut en parler se liberer de tout ca.

Jai eu des moments ou j avais l impression de detester mon fils, j avais pus de sentiments oh comme ca a été dur, mais je sais dans mes moments que tout va bien que si je venais passer a l acte j en mourrerais de chagrin, et les personnes qui le font son en prison mais ne meure pas de chagrin au contraire il n'on pas nos emotions.

Dis toi une choses une pensée est une pensée tout le monde en as plus horrible les unes que les autres mais eux ca part et nous ca nous degoute tellement qu on reste figer dessus et ca nous fait peur de devenir quelqu un qui nous repugne. et entre la pensée et le passage a l acte y a une grande differance...ca fait 2 ans et demi que j en souffre je me dis j aurais voulu le faire je l aurais deja fait :)... biensur dans les moments de doute je me dit ca fait 2 ans mais il faut peu etre du temps pour que la pensées prenne le dessus tu vois comme si mon esprit aimait me orturé mais surtout il nous empeche de vivre car il vit avec une tres grosses culpabilité et une tres grosse souffrance qu il n accepte pas

Courage, on va s en sortir

Re,

Certes mon enfance n'a pas été facile, mais comment vivre après la mort d'un enfant? Il en faut du courage et surtout la volonté de s'en sortir. Je te souhaite bien du courage.

 Je bosses dans une entreprise de BTP, et au moment d'aller chercher ma fille à la crèche, j'ai eu peur, je me suis mis à penser tellement de chose. Mon coeur s'est glacé, j'ai eu une boule au ventre. Mais j'ai pris sur moi. 

Cette impression de perte de sentiments est parfaitement normale, c'est l'une des phases de la maladie, mais comme tu le dis plus toi même, les pensées ne sont que des pensées. En fait, ce qui se passe c'est que tu te détestes en phase de crise phobique, tu fais un transfert de sentiment vers tes enfants.

Comme tu le dis si bien, on va s'en sortir

on ne vis plus apres, on survit mai il faut tenir car y a 3 autres loulous et eux n ont rien demandé, il leur faut une maman qui prennent soin d'eux, mon fils de 6 ans en est arrivé  trop vouloir me proteger je  men veux car se n est pas a lui de me proteger, il est suivi par un psy car il a un manque de confiance en lui, il l a vu 30 min et je sai pas se qu elle lui a fait mais olala que je suis contente il prends de l assurance, se prends pour un ptit homme.

Notre cerveau invente tellment de scenario qu on se demande d'ou ca vient comment il creer tout ca donc forcement nous fais enormement peur car si on le pense c qu on en est capable mais non, on m a dit aussi que c etait un trop plein d amour, et l peur de le perdre, certes c contradictoire avec ces peurs mais je veux bien y croire.

Si tu veux qu on reste en contact y a aucun soucis, si on ne peux pas se comprendre qui le fera, avoir un soutien je pense que c important :)

Comme toi, j'en sure avoir un soutien c'est important. Comme ma famille ne connait pas mes angoisses, je me sens un peu seule, surtout quand je suis en période de crise.

Tu t'es déjà demandé ce que nous réserve l'avenir? Moi ca me fais peur, que vont devenir nos enfants. Cette semaine un homme a tué son responsable hiérarchique, un autre s'est suicidé, un autre encore a blessé un homme car il voulait aller en prison.

L a fille de mon conjoint agée de 14 ans vit avec nous, tout se passe super bien avec elle. Elle est gentille, je l'a considère comme ma fille. En ce moment, elle n'arrive pas à extérioriser sa colère à l'école, quand elle est énervée elle se mord le bras, ou la main. Je suis inquiète, je lui est proposé de voir un psy pour en discuter, je me demande s'il ne serait pas préférable de lui faire prendre des leçons d'autodéfense, ou quelque chose dans ce genre là

J'ai mal de la voir souffrir. Déjà qu'elle n'a pas été gâté, sa mère l'a rejette perpétuellement. Je ne peux rien y faire, elle aime sa mère malgré tout. De mon côté parfois je suis en colère que sa propre mère lui fasse subir toute cette souffrance, et je m'emporte dans ces moments là (je me mets à dire des choses pas très sympas au sujet de sa mère). J’essaie de lui donner mon affection, plus encore mon amour, mais cela n'est pas évident d'aimer l'enfant d'une autre. Mais je fais de mon mieux, enfin je pense. Avec mon petit bout, tout se passe bien.

J'aimerai que l'on reste en contact.

Biz.

c'est difficile pour l'entourage de comprendre quand on ne le vit pas, je me sens seul aussi dans mon combat, mais j'ai pu parler avec des gens qui souffres tout comme nous et ca fait du bien de savoir qu'on est pas seule, certes ca fait mal de voir qu beaucoup souffres mais on est pas seul et surtout pas folles.

Oh oui j'ai peur de l'avenir, j'essaie de pas y penser mais ca fait peur, j'ai peur de mourir, de vieillir :(

Pas facile pour la fille de ton mari en plus en pleine adolescence c pas evident tu sais pour sa mere je pense qu'elle s apercevra d elle meme se qu elle vaut.... surtout ne pas la critiquer ca la ferais etre contre toi si elle vient parler de sa mere laisse la ecoute la... pour se qui est de l'ecole je pense que oui qu'elle vois un psy serait bien elle doit enormement souffrir; c bien que tu sois la pour l'aider, la soutenir, les cours d autodefence peuvent etre bien aussi mais faire attention. 

je vois que tu te fais beaucoup de soucis et cela n arrange rien sur la phobie, c pas evident quand on est de grand angoissé

Bonjour,

C'est bizarre quand même cette maladie, on a peur de mourir et de vieillir, mais on pense à la mort. Aujourd'hui, ma mère, mon père, ma soeur, mon frère, sa femme, et ses deux enfants, sont venus chez moi. J'étais angoissé de les recevoir, j'avais peur de faire cuire à manger, (de peur que ma pensée ne fasse quelque chose que je ne veux pas), mais tout c'est bien passé.

Et toi, comment s'est passée ta journée.

couou, on apprehende tjs que nos pensées reviennent, mai quand on les a pas c bizarre pour nous aussi.

Un fois j etais en famille aussi j'ai eu une pensées horrible "tu vas faire un carnage" je me suis braqué je me suis mise a l ecart j angoissais interieurement ..; mais au final tout c etait bien passé, et mon frere qui a eu la bonne idée de sortir le grand couteau de cuisine je te dis pas se qui  passé dans ma tete lol j en rigole maintnant mais sur le coup je faisais pas la fiere^^

pour ma part ces derniers temps je sens la guerison ca fait une semaine que je n ai plus d obessions ou s ca vient ca part aussi vite donc des fois je me dis peu etre la pensée a reussit a prendre le dessus, j ai de petite crainte pour apres, je me dis et si apres je pete les plombs sans me rendre compte, olala que de questions ^^ 

RSS

À propos

Évènements

Vu à la TV!

DICOPSYCHO

+ de 100 vidéos, articles

et exos classés de

© 2018   Créé par Psy Benjamin Lubszynski.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation