Tous psys!

Site d'entraide psychologique gratuit. Rejoignez les groupes de discussion!

Bonjour, je m'appelle Emilie, j'ai 14 ans et e 20 décembre 2013, j'ai subis un choc post-traumatique suite à une aggression avec de la drogue et attouchement.
Le lendemain de cette malheureuse expérience, je me sentais mieux. Mais le jour de nouvel ans tout a basculé. J'ai fêté sa chez mon meilleur ami. Il a fumé un joint à cœté de moi et la je ne me suis pas sentie bien. Je suis sortie prendre l'air et je me sentais comme inexistente. Au début je n'ai pas osé en parler à mes proches. Jusqu'au jours ou j'ai commencé à faire des crises d'angoisses. C'étais horribles. J'ai été chez le médecin qui m'a dit que je faisais des crises de tétanies et que je commencais une dépression. De ce fait il m'a fait hospitalisé. Mais j'avais toujours ces drôles d'impressions de floter à coté de moi. Lors de cette hospitalisation je n'ai rien ressenti de bénéfiUes donc j'ai voulu sortir et ils m'ont laissé sortir. Lorsque j suis rentrée chez moi j'ai commencé à me refermer sur moi même et je n'osais plus sortir. Mes impressions d'irréalitée devenait de pkus en plus forte lorsque je m'aventurais dehors. J'ai du reprendre les cours 1 semaine après mais rien ne se passais bien. J'avais peur, eur du monde, de devenir folle, de faire un malaise, de MOURIR. Lors de ma deuxième semaine, c'étais un lundi, j'ai été enmenée en ambullance car je faisais une crise de tétanies qu'on arrivait pas à controler. C'étais vers mi-février. Alors la, j'ai du voir une pédo-psychiatre ma ce service n'était pas spécialisé pour ce que j'avais donc j'ai été transférée dans un autre hopital. Sa a été un désastre pour le transfert. Je n'étais pas bien. J'avais peur de tomber inconscidnte a cause de es angoisses. Lorsque je suis arrivée a l'autre hopital, j'ai vu le pedo-psychiatre qui m'a fiagnostiqué un état de stress post-traumatique et des effets de déréalisation et dépression. Je suis sortie de la le 7 avril. Je suis actuellement sous anti-dépresseur qui est le Sipralexa et je me sens un peu mieux mais il y a 3 jours, j'ai eu un flash ou je me voyais tuer ma belle-mère et mon père hors que en aucun cas je veux les tuer. Sa me fait vraiment peur car je les aimes plus que tout au monde. C'est tout pour moi. Il ne me reste qu'eux. J'aurais peur de passer ààl'acte. Je vois ma psycologue lundi et mon pedo-psychiatre mercredi prochain. Je me réjouis pour pouvoir leur poser des question sue sa. J'ai reussi à en parler avec mon papa et ma belle-mère. Il m'ont dis que c n'étais que des idées noirs mais j'ai peur de passer à l'acte.
Pourriez-vous m'aider s'il vous plait, me donner vos avis.
Amicalement, Emilie.

Vues : 1314

Réponses à cette discussion

Bonjour Papyrus,

Je conseille à tout le monde les mêmes vidéos et les mêmes exercices. Car je suis convaincu que c'est le seul moyen de sortir durablement de l'angoisse et du stress permanent. Les exercices de relaxation sont beaucoup plus efficaces que n'importe quel anti-dépresseur. Cela dit, tu es très jeune. Il faut donc aussi que tu retrouves un cadre de vie sain.

Choisis bien tes amis ! Je sais que c'est ton meilleur ami, mais s'il fume des joints et que cela te fais te sentir mal, il faut que tu lui en parles -- si c'est vraiment un ami il arrêtera de fumer -- ou alors il faut que tu t'éloignes de lui. En tout cas, choisi bien tes amis. On peut être agréable avec tout le monde, mais on ne peut pas être ami avec tout le monde. Choisis les gens comme toi, qui font te sentir bien. Choisis une activité qui te plaît (musique, danse, sport...) et adopte un emploi du temps régulier. Il faut que tu retrouves des repères et une stabilité dans ta vie.

Pour te calmer dans l'immédiat,  je te conseille de pratiquer l'hyperventillation ou la méthode Jacobson. Ces deux méthodes sont très efficaces et agissent très vite. B. Lubszynski a réalisé des vidéos de démonstration de ces exercices, je t'y renvoie : http://www.dailymotion.com/video/x9ueeb_methode-de-relaxation-l-hyp... et http://www.dailymotion.com/video/x9uezj_seance-d-initiation-a-la-te... Pour calmer le niveau de stress au quotidien, il faut pratiquer régulièrement les exercices de relaxation comme la respiration abdominale et le balayage corporel. Tu trouveras les vidéos correspondantes à partir des liens que je t'ai indiqués.

Pour commencer la méditation, voici une autre vidéo : http://www.dailymotion.com/video/xiniyo_4-semaines-pour-apprendre-l... Moi, c'est un hypnothérapeute qui m'a permis de sortir de mes crises d'angoisse.

Bon courage !

Merci pour ta réponse. Cela m'encourage vraiment. Mais en quoi consiste l'hypnose ?? Rassure moi encore sur une chose, je ne deviendrai pas folle suite à ce que j'ai ??

Bonsoir Emilie,

Je sais que tu es un peu stressée en ce moment, et dans ces moments-là on a tendance à paniquer et à s'affoler pour tout et n'importe quoi. J'ai connu ça ! ;-) Mais tu n'as aucun souci à te faire pour tous les exercices que je t'ai indiqués. Ils sont là pour t'aider et ils ne pourront jamais entraîner d'effet secondaire embêtant, contrairement aux médicaments ! C'est donc beaucoup mieux que tous les antidépresseurs qu'on pourra te donner.

L'hypnose, c'est l'état dans lequel tu es lorsque tu es fatiguée et que tu te mets à rêvasser. Dans ce moment-là, tu oublies que tu existes, ta pensée est ailleurs. C'est ce qu'on appelle un "état modifié de conscience". L'expression est un peu compliquée mais la réalité qu'il désigne est très simple. Je ne sais pas si tu es comme moi. Moi, je rêvasse tout le temps. Il t'es peut-être déjà arrivé de te mettre à fixer ton assiette à table, de penser à autre chose, puis que ton voisin te donne une petite tape sur l'épaule pour te sortir de ta rêverie. L'hypnose, ce n'est que ça ! Mais quand tu es dans cet état, tu es très calme, tu oublies ton stress et tes angoisses. C'est donc parfait pour toi !

L'hypnose vient spontanément, mais elle peut aussi se provoquer. C'est le rôle d'un hypnothérapeute de te plonger dans un état hypnotique. Tu peux aussi y arriver par toi-même, toute seule, en pratiquant ce qu'on appelle "l'auto-hypnose". Tu trouveras des vidéos à ce sujet sur internet. La méthode la plus connue pour s'auto-hypnothiser consiste à fixer un point sur un mur droit devant soi. Quand tu fixes ce point, tu ne le lâches plus du regard (tu peux quand même cligner des yeux) ! Ensuite, écoute ta respiration. Sens ton ventre qui monte et qui descend. Ça te calmera. Essaye ensuite de ressentir la chaleur, la grosseur et le contact avec l'air et tes vêtements de chacune des parties de ton corps en allant du bas vers le haut (pied, cheville, mollet, cuisse, bassin, ventre... jusqu'au visage), puis fais-le en sens inverse. Au bout d'un moment, tu devrais commencer à rêvasser et à perdre le lien avec la réalité présente. Mais il faut parfois plusieurs heures d'entraînement pour y arriver. Avec un professionnel, c'est beaucoup plus rapide et efficace.

Voici une très bonne vidéo d'introduction à l'hypnose : http://www.dailymotion.com/video/xaqavw_seance-d-hypnose-contre-le-...

Et n'oublie pas les autres exercices que je t'ai indiqués : méthode Jacobson, hyperventillation, respiration abdominale... Ils sont beaucoup plus rapides et efficaces à court terme. N'oublie pas non plus de mettre un peu d'ordre dans ta vie et de te trouver des activités régulières !

Bonne soirée. ;-)

Bonsoir ,

c'est bien d'être suivi par rapport à ces angoisses,les exercices de relaxation sont efficaces pour combattre l'anxiété qui amène le doute sur toi même.

Le médicament traitant l'anxiété va t'aider à juguler le flot de ces pensées et de ce fait abaisser ces angoisses,tout comme les exercices de relaxation,mais dans les crises importantes avec hospitalisation le traitement par médicaments est parfois nécessaire et ne doit être arrêté que progressivement avec l'aide de tes thérapeutes.

Tes parents peuvent aussi prendre conseil auprès de tes thérapeutes pour t'aider et trouver les moyens de te réconforter et progresser dans la guérison de ces angoisses.

Pour ces pensées que tu cite ,ce sont des pensées produite par ton cerveau ,elles sont erronées mais l'angoisse et l'anxiété activent celles-ci ,en état de relaxation ou sous traitement elles sont moins ou pas du tout présente.

C'est pour cela qu'il ne faut pas s'isoler,continuer à voir tes vrais amis qui amène du positifs à ta guérison avoir des loisirs ,cours en classe,le sport etc .... les activités des ados de ton âge.

Bon courage.

Gilles

 

Merci. Je vous remercie tout les deux pour vos conseils. Cela me motive encore plus. Je ne fréquente plus les cours ni mes amis depuis janvier. Mais je vais reprendre des cours à domicile et dans un centre d'accroche scolaire pour ensuite pouvoir retourner dans une école. Je me réjouis mais j'ai vraiment peur.
J'ai peur de faire un malaise, que mes impressions d'irréalitées deviennent de pleus en plus forte (Déréalusation ). J'ai peur de totalement devenir inconsciente et de perdre le contrôle total.
Est-ce possible ??

Amicalement, Emilie.

Bonsoir Emilie,

Pas problème ,ce ne sont que des pensées erronées mais alimentées par la crise d'angoisse,anxiété ,stress touchant à la vie privée,fatigue.

Les cours à domicile c'est bien aussi et avant de reprendre le contact avec l'école mais pas avant l'aval de tes thérapeutes et en suivant leurs traitements pour être plus forte et mieux préparée pour gérer l'anxiété ,stress ,parfois le stress est bon mais trop important et au moment il n'a pas sa place c'est gênant surtout s'il provoque ce flot de pensées fausses et t'empêche de vivre ta vie d'ado.

garde le contact avec tes amis qui t'apporte des éléments positifs,loisirs,sports,ciné, pas d'isolement.

Je suis certain à 100% que tu ne deviendra pas inconsciente ou perdre le contrôle de toi.

Bien sur en traitement tu aura des hauts et des bas d'ou l'utilité d'être épaulée judicieusement par thérapeutes.

Bon courage Emilie

Gilles

Merci pour ta réponse très rassurante.
Encore une petite qiestion.
Chez moi les anti-dépresseur n'étaient pas nécéssaire mais mon pedo-psychiatre a dit que je n'avais pas assé de volonté pour m'en sortir qu'il me fallait une aide et qu'il fallait me bouster avec des cpups de pieds au derrière. Ma question est celle-ci : Est-ce que je m'en sortirai ou je resterai comme sa avec ces impressions d'irréalitée toute ma vie ?? Est-ce possible que je deviennes folle ou schizo ?? Mon pèdo-psychiatre me jure que npn car il travail en particulier avec ce genre de personnes mais j'ai peur que sa m'arrive.
Amicalement, Emilie.
J'ai oublié quelque chose, pour mes phobies d'impulsion (Je ne sais pas si c'est sa ou bien autre chose), mais j'ai très peur car j'ai des flash ou je me vois tuer mon père et ma belle-mère. Hors que je ne veux pas le faire. Je les aimes plus que n'importe qui au monde. Lorsque je vois un couteau, j'ai peur. Lorsque je vois une chose qui me permettrait de faire mal, j'ai peur aussi. Est-ce grave ??

Bonjour Emilie,

Ce que tu décris vient est arrivé à ana ma fille qui est en 3 ème, à priori la déréalisation, dépersonnalisation..

Je dis à priori car elle sort d'une hospitalisation de 15 jours et les médecins n'ont pas su dire ce qui lui arrive, angoisse plus forte chez elle. heureusement qu'il y a internet! elle a vu qu'elle n'est pas la seule, mais bon, elle dit quelle ne peut plus aller au collège.. reste dans sa chambre.. elle qui était si active.. On est en moselle, y a t il quelqu'un sur la région qui connaisse ce problème?

merci, cat


 
Papyrus a dit :

Merci. Je vous remercie tout les deux pour vos conseils. Cela me motive encore plus. Je ne fréquente plus les cours ni mes amis depuis janvier. Mais je vais reprendre des cours à domicile et dans un centre d'accroche scolaire pour ensuite pouvoir retourner dans une école. Je me réjouis mais j'ai vraiment peur.
J'ai peur de faire un malaise, que mes impressions d'irréalitées deviennent de pleus en plus forte (Déréalusation ). J'ai peur de totalement devenir inconsciente et de perdre le contrôle total.
Est-ce possible ??

Amicalement, Emilie.

RSS

À propos

Évènements

Vu à la TV!

DICOPSYCHO

+ de 100 vidéos, articles

et exos classés de

© 2018   Créé par Psy Benjamin Lubszynski.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation