Tous psys!

Site d'entraide psychologique gratuit. Rejoignez les groupes de discussion!

SOS je sais plus quoi en penser. qqun a il vecu ce genre de truc de près ou de loin ? merci

Bonjour, dsl pour la longueur.

merci si qqun peut m'aider car je commence à craquer. je dois etre un cas exceptionnel mais pas le seul à éprouver ca dans le monde (ca rassure).

1) le terrain :
- père depressif + insomniaque (de son coté, arbre généalogique gratiné). mon frère aussi insomniaque. à force de ressasser leurs pbs de sommeils dans mon enfance (bien vu), j'ai fini par en avoir aussi
- mère poule anxieuse dans mon enfance
sur ce terrain, un co...rd (très intelligent donc tres vicieux) a repéré mes points faibles et consacré 4 ans au collège à me ridiculiser. ca parait idiot de bloquer sur son collège mais ca a déclenché plus tard une phobie sociale bien prononcée qui a handicapé ma vie.
j'ai suivi 2 (trop) courtes TCC mais meme si j'ai démonté certains mecanismes et en 2008, mes rapports sociaux étaient redevenus presque normaux

mais ca s'est effondré d'un coup :
-2009-2010, 2 ans de harcèlement au travail qui ont failli me couter ma carrière en informatique. 2 x 2 mois d'hospitalisation. Puis pbs d'insomnies, memoire, concentration.
-2008-9, trahisons d'un de mes meilleurs amis (il a été ignoble -4 autres ont été escroqué par lui-)
en 2009, experience traumatisante avec un ami. ca me bloque encore aujourdhui

2) le problème avec lequel je me débats actuellement

surement complication de la phobie sociale mais j'arrive plus à me persuader que c'est que dans ma tete.
en gros, la peur des autres a évolué en peur d'installer un malaise dans les conversations. petit à petit, je remarquais(?) que c'était communicatif et me figurais que j'avais une mauvaise influence sur les autres. comment ? mon imagination courre (sorte de télépathie, ondes cerebrales negatives, messages négatifs vers le subconscient de l'autre, reaction sur son visage, gaffes, ... ?). le fait est que dans ces moments, je ressens une telle angoisse que ca surement(?) un impact. Peut etre (ou en plus), un pb de perception/interpretation negative des émotions des autres.
toujours est-il que je suis pas LA personne avec laquelle tout le monde souhaiterai parler et etre ami et que ca ruine ma vie affective/professionnelle.

=> le pb s'est figé à cause d'un traumastisme vécu en 2009:
j'avais évacué ca en conclant que c'était une manifestation logique de la phobie sociale, mais un évenement a ruiné tous mes efforts.
je suis revenu du sud avec un ami. juste avant, il m'avait entrainé à faire qq chose dont j'ai eu honte. Et très deprimé, j'avais avait 8h de route à faire avec lui et parti à la bourre, déjà énervés.
sur le chemin, il a commencé à perdre son calme dans les embouteillages et ca a redéclenché ce vieux démon. j'ai commencé à etre super mal et ressentais de la rancune pour ce qu'il m'avait poussé à faire. j'ai eu beau évacuer ca et me dire 'pas grave', ca revenait sans cesse et j'ai meme commencé à ressentir de la haine (alors qu'au fond de moi, c'était qqun que j'appreciais). au bout de 3h, il dit "tu me stresse". ce qui a rien arrangé. au bout de 6h, me lance en me regardant d'un oeil accusateur:
'les esprit mauvais ca existe mais je m'en fous car les bons aussi. t'aurais pas fait du spiritisme ?' alors que j'avais rien contre lui.
là le ciel m'est tombé sur la tete: jusqu'à présent, je m'étais fait une raison:"c'est dans ma tete point barre". mais je pouvais plus nier que qq chose se passe. quoi exactement ???

depuis, qq explications sur ce qui a pu se passer. Mais j'arrive pas à me persuader que tout est logique. j'ai vu qu'on recevrait peut-etre les ondes cérébrales des autres quand émotions intenses (peur, excitation, joie, tristesse)
toujours est-il que je flippe dès que j'ai l'impression que qqun est mal avec moi et je suis dans l'évitement complet de certaines situations. ingérable car qd on est en relation directe avec qqun, cette peur est PERMANENTE + EFFET IMMEDIAT. et le seule chose qui reste à faire parfois, c'est partir.

ces symptomes se retrouvent visiblement dans les schyzophrenie (mais qd on est schyzo, on s'en rend pas compte non ? et je suis parfaitement du coté délirant de ce pb pour les autres. c'est la remarque de cet ex-ami qui m'a figé dans cette croyance)

merci beaucoup si qqun peut m'éclairer (me dites pas que j'ai un superpouvoir s'il vous plait) ou me dire quel genre de therapie pourrait évacuer ce traumastisme. y'a surement une explication logique...

donc si qqun peut m'aider, je le remercierai mille fois: je suis qun de gentil et ca me fait souffrir de croire que je déglingue le moral des autres par je ne sais quel procédé.

merci

Vues : 342

Réponses à cette discussion

salut,

Rassures toi effectivement la grosse différence entre la schizophrénie et tout type de psychose et la névrose avec phobie sociale dont tu souffres est bien le fait que tu est conscients qu'il y a quelque chose qui ne va pas, ceux qui n'est pas le cas pour les psychoses et la schizo ;)

Je pense également que tu fais une rechutes ds ta phobie sociale et en plus la phrase de ton ami t'a affecté ;) Bien sûr que non tu n'as pas de super pouvoir. Par contre, on est tous capable de ressentir les sentiments des autres. Quand on rencontre quelqu'un de triste, on le ressens et ça ns rend triste. C'est l'empathie ;) Il est difficile de toujours savoir comment bien réagir face a une personne en souffrance. Je pense que c'est ce qu'il s'est passé avec ton ami, et sa réaction t'a touché. Maintenant, en plus d'avoir peur du jugement des gens, tu as peur de les affecter juste par ta présence. Comme tu dis, tu es quelqu'un de gentil et je pense très sensible avec beaucoup d'empathie ;) 

Reprends confiance en toi ;)

Courage, tu as deja suivi des TCC et tu dois comprendre beaucoup des mécanismes en question.

Allez accroches toi

Bjr je rejoind night g pensse a l'empathie moi meme j'en soufffre
(Dans une certaine mesure ) pour me proteger g pratique la meditation sa m'aide beaucoup
Mais je l'avoue pas forcement facile tout les jours. Je commence lhypnose pour retrouver la confiance en soi
Je pensse qu'une bonne confiance en soi permet de se proteger contre se probleme jspr que sa peu t'aider un peu
Bon courage pour la suite

merci pour ces réponses. déjà ca fait bcp de bien d'en avoir.

@ nigth

"Rassures toi effectivement la grosse différence entre la schizophrénie et tout type de psychose et la névrose avec phobie sociale dont tu souffres est bien le fait que tu est conscients" merci. en effet, j'ai lu que des fortes angoisse peut parfois donner l'impression de devenir fou (cerveau saturé: plus la place pour des pensées normales. donc tu fais/dit n'importe quoi ensuite) et ca m'a donc rassuré, avec en plus ta confirmation.

"Je pense également que tu fais une rechutes ds ta phobie sociale et en plus la phrase de ton ami t'a affecté"

depuis j'ai fait du chemin: et effet ca parait etre ca.

-j'ai eu un flash de mémoire sur la 1ere fois(?) ou je me suis mis ca dans la tete. j'étais dans un repas (1 heure c'est parfois long) face à qqun qui devait etre aussi timide que moi, meme si il en avait pas l'air. et avait un pb de strabisme enorme. si con que ca paraisse, je savais plus comment le regarder alors que je le trouvais hyper sympa. et j'ai senti sa gene => cercle vicieux => je suis géné => je gene)

- plus qq chose que j'ai lu m'a un peu libéré: le cerveau met 150ms à peine pour identifier une expression (triste, gaie, ...) !!!!
donc en 1  à 2 seconde, il peut se passer pas mal de chose entre 2 regards (15 allers/retours). et meme si je voulais le comprendre, mon propre intellect ne serait pas assez rapide pour ca.

- petit à petit, je penche en effet sur un phénomène d'empathie, synchronisation des emotions. etant donné que j'avais une peur instense/irrationnelle et croissante pendant 8h en vase clos, cet ami a du se poser un paquet de questions en 8h... et ca a du reveiller chez lui des experiences pas agreables, d'autant plus que dans ces moment là, j'ai apparament une tete de mort vivant.

- j'ai vu aussi que des experiences de reception/emmission d'ondes cérébrales via un casque marchent (grossièrement). donc 8h d'emmission de pensées de peur braquée sur le meme sentiment: il y a des chances que la personne le capte.

- et je me suis rappellé que ce jour là, j'ai tel 3 fois à mon frère pour lui confier mon malaise avec des mots qui peuvent faire flipper n'importe qui qui me connait pas intimement. vu que ca faisait un moment que cet ami se posait des questions sur ce qui m'arrivait, y'a des chances qu'il ait écouté ma conversation. et donc il est passé sur le mode "superpouvoirs surnaturels". et ca a reveillé ses propres peurs dont il m'a attribué la cause directe.
ca reste des paroles dures à entendre, assez traumatisantes. 

mais j'ai déjà un début d'explication logique...

est-ce que qqun connait l'EMR ? parait que ca aide justement à chasser des peurs irrationnelles ?

"Allez accroches toi"  merci night. ca aide plutot que d'entendre: "secoue toi espèce de ..." :))

--------------------------------------

@MG

"g pensse a l'empathie moi meme j'en soufffre"

jusque là ? tu en souffre comment ? cad que les emotions des autres t'affectent énormement ?

"Je commence lhypnose" j'ai fait ca une  fois mais apres me suis senti bizarre bien que mieux. je sais pas trop quoi en penser.

-------------------------

ok merci à vous 2.

si qqun a vécu qq chose d'aussi intense que ca et l'a complètement évacué, ca m'interesse...

Salut,

Non je ne connais pas l' emr, qu'est ce que c'est? 

L'hypnose est une bonne idée, car vs permettra de baisser votre niveau de stress et d'angoisse. c'est tjrs une bonne chose ;)

Je ferai quand même la remarque, je n'aime pas ce terme de peur irrationnelle car irrationnel voudrait dire qu'il n'y a aucune logique ds tout ça, Comme-ci, il n'y avait aucuns moyen de ns comprendre car il n'y aurait aucune logique ds nos peurs et qu'en gros, ça sous entend qu'on est vraiment stupide d'avoir des peurs sans logique. Je préfère le terme irraisonnée, qui veut dire exagéré, incontrôlée, en gros, on ne contrôle plus notre peur mais c'est la peur qui ns contrôle, et que le but serait de reprendre le contrôle sur la peur. En simple, on a des peurs exagérées, qu'on ne contrôle plus (on ne peux pas s’empêcher d'avoir peur) mais on est pas dénué de bon sens, et ns n'avons pas développé ces peurs juste par stupidité ou manque de bon sens.

Enfin voilà, bon courage a vs ;)

 

Slt dsl pour le temps de reponse dans mon cas je pouvais sentir la haine et la colere des personnes a cote de moi le plus drole c'etait ma colere et ma haine ke je transmetait et quon me rendais (je c pas si tu vois le cercle sans fin) je dit bien je pouvais car maintenant je le ressent nettement moi je ne suis pas gueri pour autant mais c en bonne voie surtout pour ma famille qui subissait tout ca . pour l'hypnose sa ete pareil bizarre et pas quoi penser j'ai quand meme perseverer et j'en fait tout les jours(timiditer et manque de confiance en soi )+ la meditation en 4 semaine sa ne bloque pas l'empathie mais je sui heureux et je rend mais proche heureux qui me rende encore + heureux un cercle sans fin mais dans le positif j'espere de tout coeur que tu vive dans le bonheur toi aussi. Jespere avoir un peu repondu a tes question bonne suite de chemin

Salut,

L'empathie est une bonne chose, qu'on est presque tous capable de ressentir ;) Avec les phobies sociales c'est nous qui avons peur d'être mal jugé, cela ne veut pas dire que tout le monde va mal ns juger mais ce ne veut pas dire non plus que personne va mal ns jugés. Malheureusement, tout le monde juge. Même si on entends très souvent qu'on ne devrait pas juger. Cela ne gène personne, lorsque quelqu'un ns juge bien, ça devient gênant, lorsqu'on ns juge mal. Pour moi, c'est apprendre à ne pas se laisser trop toucher par le mauvais jugement de certains le plus important, mais ça est proportionnel à notre confiance en ns ;) Pour moi, j'ai beaucoup d'empathie, de sensibilité est c'est une force ;) Même si effectivement, je ss très affecté par les sentiments des autres, j'ai appris à ne pas laisser leurs sentiments trop m' atteindre négativement; mais je m'en sert plutôt afin de mieux comprendre les gens qui m'entourent ;) Pour moi, l'empathie est une force, pas une faiblesse.

RSS

À propos

Évènements

Vu à la TV!

DICOPSYCHO

+ de 100 vidéos, articles

et exos classés de

© 2018   Créé par Psy Benjamin Lubszynski.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation