Tous psys!

Site d'entraide psychologique gratuit. Rejoignez les groupes de discussion!

Bonjour,

De nature très anxieuse, il m'est aussi très difficile de lâcher prise.

J'essaie de me détendre au maximum le soir en écoutant des musiques relaxantes et en me centrant sur ma respiration.

Jusqu'à maintenant cela a fonctionné plus ou moins bien. Il m'arrive même de m'endormir durant ces séances parce que je suis dans un état de bien-être général et dans un endroit sécurisant.

Je pensais avoir trouvé la méthode qui me convenait, sauf qu'hier soir j'ai vécu une mauvaise expérience. J'ai réussi à atteindre cet état de bien-être et alors que je commençais à vraiment me sentir bien et en sécurité, m'est apparu une image très négative, cette image n'a duré que 2 secondes, mais cela a suffit à faire naître chez moi un état d'angoisse.

C'était très effrayant dans le sens ou même en sécurité (dans ma bulle), quelque chose de très néfaste peut y pénétrer en toute impunité et sans crier gare.

J'aurais besoin de conseil pour pouvoir interpréter au mieux cette expérience.

Mes souvenirs d'enfance sont troubles et quasi inexistant, et me tourner vers ces souvenirs provoquent un profond malaise et des angoisses.

Depuis je me pose la question à savoir si cela n'est pas lié à cette enfance, est-ce que quelque chose est sur le point de remonter à la surface des années après ?

J'espère aussi que cette expérience ne me bloquera pas dans mes séances futures.

Merci de vos conseils.

Sandrine

Vues : 343

Réponses à cette discussion

Peux-tu décrire cette image négative qui est apparue? 

Bonsoir Vincent,

Difficile à décrire, disons que cela avait les traits d'un homme mais il ressemblait plus à une créature démoniaque. Il se tenait debout à l'entrée d'une porte ouverte et me fixait. Le peu que j'ai vu (2 secondes), j'ai compris à son regard qu'il n'était pas de bonne intention à mon égard.

Voilà, j'espère avoir étais assez précise !

Ah d'accord. Je croyais que c'était plus comme une sorte de souvenir qui était remonté dans ton esprit. Ça peut arriver parfois que, même dans des moments paisibles, on ait images ou des pensées négatives qui apparaissent, mais je pense que dans ces situations, la meilleure chose à faire est de ne pas leur donner d'importance et simplement les laisser passer. Si cela avait été un souvenir qui réapparaissait  peut-être que cela aurait valu la peine d'investiguer, mais s'il s'agit seulement d'une image aléatoire je crois qu'il vaut mieux se concentrer sur les images positives et éviter d'accorder trop d'importance aux négatives.  Pour ma part, quand cela m'arrive, je pense que c'est parce que mon esprit n'est tout simplement pas habitué au moments de détente et comme j'ai beaucoup de pensées négatives, il s'agit probablement que d'un réflex de la part du cerveau d'avoir quelques mauvaises pensées. À ta place, je ne m'inquiéterais pas et j'essayerais d'orienter mon esprit vers les images positives. 

Je me dis la même chose, qu'il ne faut pas y prêter attention, sauf que depuis j'associe ces séances à du négatif et qu'il m'est impossible d'essayer à nouveau ces techniques sans que je ne pense à cette mauvaise expérience.

Le fait d'avoir essayé hier soir a fait remonter des angoisses, j'ai donc préféré ne pas insister.

Tu sais c'est difficile à expliquer, mais c'est comme si on me voulait du mal et qu'on attendait que je soie complètement détendu et sans défense (je parle d'un point de vu psychologique, je sais bien que physiquement s'est impossible).

Cette porte que j'ai vu, je l'associe à un accès de mon esprit, cette porte qui ne doit s'ouvrir à personne, elle est ma bulle, mon refuge.

Maintenant la question est de savoir comment je vais retrouver cet havre de paix que j'avais fini par trouver.

Je te remercie de ton aide Vincent.

Bonjour Yanis,

Merci pour ces précisions.

Je ne sais pas si c'est une coïncidence ou autre chose, mais je sais que j'étais à ce moment précis ou m'est apparue cette image, très détendue.

Je crois même que j'avais réussi pour la première fois à lâcher complètement prise, laisser mon esprit vagabonder et ne faire qu'observer tout cet afflux de pensées sans chercher à en comprendre le sens ou même à porter un quelconque jugement.

Depuis, cela ne s'est pas reproduit, en même temps je n'arrive plus à retrouver cet état de total lâcher prise, je pense que je fais inconsciemment de la résistance, cette image reste gravée dans ma mémoire (elle a provoqué un profond malaise), et j'y pense à chaque fois que je fais ma séance. 

Maintenant la question est de savoir si elle est vraiment associée à une personne.

Je l'ignore, mais j'ai de bonnes raisons de penser que oui, cela expliquerait pas mal de choses (comportements autodestructeur, anxiété, problème de sommeil, trouble de l'humeur, perte de souvenirs).

En attendant, j'essaie de faire en sorte que cela ne nuit pas dans mon quotidien. J'ignore si c'est la bonne technique, mais j'en ai pas trouvé d'autres.

Bonjour Yanis,

Ton point de vue est intéressant et je sais qu'il y a un blocage.

Maintenant je ne cherche pas à aller plus loin concernant cette vision, peut-être qu'il y a quelque chose à creuser ou peut-être qu'il s'agit d'une simple coïncidence. Je préfère ne pas y prêter attention et m'orienter vers une méditation en pleine conscience, l'important pour moi est de vivre l'instant présent, étant de nature très anxieuse, je pense que cette méditation est appropriée à mon cas.

Tu sais, quoiqu'il se soit passé dans mon enfance, parfois il est préférable de laisser le passé où il est et se centrer sur le moment présent.

Je te remercie de ton aide.

Si tu te forces à lâcher prise, tu n'y arriveras pas. La seule chose à faire pour lâcher prise c'est de ne rien faire de particulier. Faire des exercices de méditations.

Tu peux notamment essayer la méditation où tu t'observes en train de penser, sans les juger. Ou mieux encore, je te conseil d'écrire toute tes pensées sur une feuille de papier afin de vider ton sac, histoire de libérer ton esprit. L'écriture est très efficace pour prendre du recul !

Bonjour Arben,

Merci pour ta réponse.

Je pratique la méditation en pleine conscience, ça aide effectivement.

Je recommande cette technique, le plus difficile est de ne pas prêter attention aux pensées qui viennent, par nature nous avons tendance à les analyser. Mais à force de pratique on parvient à les observer et non les analyser. 

J'essaie de le faire le soir avant de me coucher, ça m'aide aussi à me détendre et ainsi pourvoir passer une bonne nuit réparatrice.


Arben a dit :

Si tu te forces à lâcher prise, tu n'y arriveras pas. La seule chose à faire pour lâcher prise c'est de ne rien faire de particulier. Faire des exercices de méditations.

Tu peux notamment essayer la méditation où tu t'observes en train de penser, sans les juger. Ou mieux encore, je te conseil d'écrire toute tes pensées sur une feuille de papier afin de vider ton sac, histoire de libérer ton esprit. L'écriture est très efficace pour prendre du recul !

ce n est rien. Keep cool 

RSS

À propos

Évènements

Vu à la TV!

DICOPSYCHO

+ de 100 vidéos, articles

et exos classés de

© 2017   Créé par Psy Benjamin Lubszynski.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation