Tous psys!

Site d'entraide psychologique. Pour l'accès aux MP3, abonnez-vous à psy-coach.fr

Voilà mon soucis. Je suis pris de pensées intrusives que je ne désire pas et mon corp perd le contrôle et fais des choses obscène à chaque fois que je croise des gens avec de "l'importance".
comme par exemple les enfants! car rien n'est plus pire que de montrer au gens qu'on souhaite faire des choses sexuels avec des enfants ou avec ces propres parents etc... en fait il y a huit ans que je lutte avec les pensées intrusives et 3 ans qu'elles sont couplées par des phobies d'impulsions (j'ai us 1 ans de répit "en retour à la normale" grâce au Seresta puis Valium mais aujourd'hui sa ne marche plus je ne sais pas pourquoi (j'aimerais l'avis d'un bon psy)).

En fait j'ai tourner et retourner les façon de ce débarrasser de cette peur d'avoir peur ou avoir peur de faire remarquer des choses qui pourraient me discréditer au gens (car je suis quelqu'un de très porté sur l'honneur) et découper le problème ne fais qu'empirer. Je crains que dans 10 ans j'aurais perdu tout contrôle car avant, les 5 premières années j'arrivais à faire avec.
mais aujourd'hui j'essaye par blocage de ne pas perdre le contrôle de mon corp, cela me tétanise, m'épuise mentalement physiquement et me fait tremblé très visiblement par autrui. J'ai peur de voir des gens, des proches ou d'interagir avec des enfants. Normalement, sans me vanté, j'ai du charisme et les enfant m'adore... c'est insupportable. Parfois je pense au suicide mais finalement je me drogue pour tenir le coup. Je ne peut même pas travailler!! Je pourrais vous donner une tonne de détails sur le déclencheur ou la cause (en gros. burn out dans une entreprise prestigieuse, recherche de retours au sources et quête de réponses au questions existentielles suivis de phénomènes étranges, perte de repères, skyzophrenie puis psychose paranoïde. Je suit un traitement qui m'a stabiliser mais l'aliénation de pensées n'est pas curative, c'est un poisons sans antidote... voilà une bouteille à la mer que je réecrit pour la troisième fois sur mon smatphone car quand on assaillent de remonter dans le texte pour relire sa reactualise putains d'merde!

Vues : 109

Réponses à cette discussion

Heyo, je ne suis pas psy je suis désolée. Mais malheuresement ici tu ne risque pas de trouver de vrai pro je pense..
Je voudrais te demander, est ce que tu es suivit par un psy ou thérapeute dans la vie? Et cherche un autre point de vue ici?

bonjour,

déjà ne prenez pas comme absolu, ce que je vais vous conseiller. il y aura des erreurs, ou choses inadaptés à votre cas.

je vous répond car j'ai déjà eu des pensées intrusives de ce type 3-4 ans (pas trop pédophile, mais pas glorieux) qui m'ont conduit à une tentative de suicide et je m'en suis sorti. (je ne vous dirai pas comment car on va pas me croire: normalement c impossible). je croyais "souhaiter" mais en fait je détestait cela. et parfois des sentiments opposés peuvent conduire à ce qu'on en veut pas avoir.

la 1ere chose que vous devez savoir est que le simple fait de souffrir de ces pensées  et d'envoyer un appel à l'aide est le signe que vous ne les acceptez pas et qu'elle ne vous définissent pas. pour avoir exploré le bas fond de ces choses malgré moi (en virtuel), je vous assure que des vrais pédophiles seraient des gens qui n'ont absolument aucun pb avec ce genre de pensées, passent à  l'acte régulièrement et entretiennent cela volontiers, et avec d'autres.


rassurez vous, votre appel est déjà bon signe.

mécanisme:  pensées intrusives que je ne désire pas --> contrôle, frustration --> on craque -> on prend peur.    car vous croyez que vous les désirez, mais au fond ce n'est pas vrai. la peur peut produire un faux désir

"je croise des gens avec de "l'importance" oui car il y a un enjeu


la peur fait parfois passer à l'acte ou donne l'impression qu'on va passer à l'acte ou donne des tics: sachez que c'est un des effets de la peur.

faites gaffes à ce qu'il y a sur internet, car de nombreux sites (construits par de vrais pervers) attirent vers ce genre de trucs et modifient votre conscience à la longue. on a tous nos tentations bien  humaines, mais si c'est le cas essayez de baisser la fréquence.

vous pouvez peut être utiliser les art martiaux ou sport intensifs:
parfois j'ai des peurs et je les évacue comme ca, très efficacement. vous vous mettez à l'écart bien sur (les gens ne comprendront pas) et imaginez que la cible est ce qui vous dérange en vous (et qui en réalité n'est pas vous).
tapez dessus jusqu'à épuisement en pensant que chaque frappe élimine ces choses et restaure votre être profond  (celui avant que ces pensées arrivent), vous allez ressentir un calme et que vous contrôlez à nouveau la situation. vous pouvez par exemple vous donner le défi de briser une branche ou autre chose. la fait d'y arriver malgré la difficulté ou douleur est déjà une victoire de votre volonté.
ca peut paraitre étrange aussi mais faire un combat contre qqun (cad vous prendre des coups), peut évacuer à force cela. pour ca que des gens s'en sont sortis de bcp de problèmes avec des sports de combat. je ne vous dis pas de vous faire du mal non plus ou cultiver la violence. 

la nature (forets, montagne, mer) , les animaux sont une source de bien être car jamais pollués par de mauvaises ondes venant des humains ou autres, mais les absorbent. si vous pouvez: nagez, courrez, faites de la marche dans des collines, montagnes. seul ou avec d'autres personnes avec qui vous avez confiance. allez caresser des chats, etc...

sachez que c'est POSSIBLE d’évacuer cela, vous n’êtes pas le seul à avoir du lutter contre ca, que vous ne devez ni culpabiliser à outrance, ni vous laisser aller complètement. vous octroyer des moyens et moment de défoulement (d'une autre nature ?) car l’excès de contrôle entretient ces pensées.

"c'est un poisons sans antidote" SI. il y a des antidotes,  pas évidentes, mais les médocs ne vont pas vous donner toute la solution
"quête de réponses au questions existentielles suivis de phénomènes étranges" coupez avec ca, je ne sais pas comment. suivant vos croyances. vous pouvez par ex écrire ces choses négatives que vous avez vécu, sur un papier et les bruler. et au nom de celui ou de ce qui vous a créé, ordonner à ces pensées de partir ensuite. plusieurs fois s'il faut.

si vous pouvez, il y a des moyens radicaux. par ex de gens font le chemin de compostelle en partie (sac à dos , tente, et  parfois des rencontres improbables ....) ou autre périple (inde, autre pays avec grande nature, gravir une montagne, ...).
et reviennent transformés.
parfois un passage de solitude peut remettre les pendules à l'heure (nous vivons dans une société d'hyperstimulation des mauvais sens). 2-3 semaines ?
perso j'ai une lutte contre qq chose, j'ai pas la possibilité: mais la première opportunité de faire un périple, je le fais et par expérience, je sais que ca produit des effets positifs surprenants et qui persistent longtemps.

sinon il y a des thérapies comportementales: bien plus efficace que des medocs. pas évident au départ. restez pas seul face à ca.

tenez bon, ne perdez pas espoir :)



peut être  une piste ? demandez vous si au fond vous n’êtes pas hypersensible ? (je le suis) --> des videos sur youtube traitent de solutions. attention car  ca peut secouer aussi de réaliser cela, mais ca donne une explication

RSS

À propos

Évènements

Vu à la TV!

DICOPSYCHO

+ de 100 vidéos, articles

et exos classés de

© 2022   Créé par Psy Benjamin Lubszynski.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation