Tous psys!

Site d'entraide psychologique gratuit. Rejoignez les groupes de discussion!

nouvelle sur ce site que j'ai découvert grâce à la recherche de mp3 hypnose sur youtube, je voudrais soumettre mon "problème"...

voilà, j'ai vécu une relation très forte avec un homme légèrement moins âgé que moi, notre histoire à duré 3 ans et demi avec des très  hauts et des très bas, séparations, faux départ etc... Et malheureusement à l'heure de ses 40 ans il a perdu son père d'une leucémie foudroyante, je l'ai soutenu mais j'ai aussi pété un plomb et une semaine avant le décès de son papa je lui ai annoncé que je partais car nous étions personnellement dans une impasse et voulait le faire réagir. Sans réaction de sa part j'ai réalisé que je ne pourrais pas le quitter que je l'aimais trop et le lui ai dit. Mais nous avons appris en même temps le décès de son papa et sommes partis sur le champ en auvergne. Anotre retour on ne parlait plus de mon départ, la vie a repris son cour mais l'abcès était encore là, et suite à une dispute il  m'a dit que c'était fini (par sms) et que puisque je voulais partir la porte était ouverte... c'était il y a 18 mois et j'ai toujours aussi mal

d'autant plus que j'ai perdu pied et que pour le récupérer j'ai fait tout et n'importe quoi et à chaque fois l'ai encore plus éloigné de moi. je l'ai vu cette semaine et il m'a encore dit que même si il  n'avait jamais été autant heureux qu'avec moi je l'avais  trop fait souffrir surtout après notre séparation et qu'il ne voulait pas revrivre çà. Il m'a fait aussi souffrir, 2 mois après avait déjà quelqu'un d'autre tout en me disant qu'il m'aimait toujours et qu'il ne savait pas ce qu'il voulait. Nous avons continué à nous voir et à avoir des rapports sexuels jusqu'en novembre dernier. En janvier 2012, il me disait qu'il ne savait toujours pas ce qu'il voulait et 2 semaines après m'annoncait que sa copine venait s'installer avec lui alors que lors de notre séparation il m'a dit qu'il voulait être seul...

enfin voilà, j'ai essayé vainement de l'oublier à travers 3 relations qui ont avorté car je comparais toujours avec lui et était forcément déçu et triste...

je passe sur dépression, alcoolisme etc dans lequel je suis tombée car j'ai en plus perdu ma maman d'un avc hémorragique soudain.

aujourdh'ui je suis plus "sereine" grâce à l'hypnose, ai arrêté de fumer, boire etc mais je l'aime toujours enfin je crois, je souffre et pleure chaque jour par le manque de cette relation. Je ne sais comment m'"en sortir car nous vivons à 15 km et je pense non stop à lui.

Il m'a donné autant de bonheur que de souffrance, je suis comme addict à lui et suis encore de ce monde grâce à mes enfants. c'est un très court résumé de mon histoire mais cela fait toujours du bien d'en parler et merci de vos conseils ou de vos remarques.

cordialement

virginie

Vues : 497

Réponses à cette discussion

 Bonjour, Virginie

 Ne continues surtout pas une relation destructrice : si tu le peux, fais tout ton possible pour t'éloigner géographiquement, changer de vie , avant de tomber trop bas en dépression ; c'est ce qui m'est arrivé et c'est la seule solution possible à mon avis pour en guérir : ensuite, tu  tireras les leçons de ce que tu as vécu en valorisant le positif, car il y en a toujours .

   La séance d'hypnose de Benjamen Lubszynski  pour couper les liens avec le passé est efficace en ce qui me concerne, mais il faut y travailler aussi souvent que nécessaire.

    Courage et confiance en toi : la vie est faite de souffrances , car les leçons n'en sont que mieux comprises .

    Amitiés

merci judith de ta réponse, combien de temps t'a t'il fallu pour voir le bout du tunnel??


     3 ans en dépression profonde et TS ;  j'avais beaucoup trop attendu ; mais ne te bases surtout pas sur mon vécu : chaque personne a le sien , avec sa personnalité , sa propre psychologie et d'autres critères qui entrent en compte .

    Sur la pression sensée et bénéfique de quelques collègues, j'ai fini par partir, tout quitter sans rien garder de ce qui pouvait me rappeler le moindre souvenir ; cette décision m'a permis de m'en sortir et c'est ce que je te souhaite sincèrement.


virgie a dit :

merci judith de ta réponse, combien de temps t'a t'il fallu pour voir le bout du tunnel??

et tu as quel âge si ce n'est indiscret, moi je ne peux pas partir à cause de mes enfants qui ne le veulent pas. je ne suis pas encore à ce stade car j'ai encore espoir... dans le déni complet quoi

 

 J'ai 63 ans et moi non plus, je ne voulais pas partir à cause de mes enfants ; mon amour était justement leur père, mon mari donc . Au final ce sont mes enfants qui n'en pouvaient plus non plus et qui m'ont aussi incitée à demander le divorce : entre une mère dépressive, accro à ses médicaments  et un père alcoolique , je reconnais que nous leur avons volé leur adolescence et ils ont beaucoup souffert de cette situation ; ils ont pu enfin respirer après ce divorce même si ça leur faisait mal .

   Et puis , contrairement à ce que je souhaitais, je suis tombée à nouveau très amoureuse , ( je suis excessive en tout , c'est mon problème ) ; après 11 ans de vie commune passionnée, l'échec est arrivé une fois de plus à cause de la fille de ce second mari , jalouse de notre bonheur : cette fois encore j'ai du quitter le nouvel enfer qui s'était créé et là, j'ai mis environ 5 ans à me remettre .

     Depuis, je suis seule et j'ai fini par trouvé une grande paix intérieure

Bonjour,j'ai l'impression en lisant votre histoire qu'il s'agit pour vous de faire le deuil de cette relation et un deuil, ce n'est jamais simple.

Faites vous aider pour passer ce cap, ce qui vous permettra de profiter pleinement de cette magnifique existence qu'il nous est donné de vivre !

merci de votre réponse, je n'arrête pas de me faire aider... psychologue, médecine traditionnelle chinoise, auto hypnose, hypnose, et récemment kinésiologie... cela fait 20 mois que cela dure, je suis consciente de tout, d'être dépendante affective, mais j'ai beaucoup de difficulté à m'en sortir. je suis consciente d'avoir tout pour être bien, santé, travail, enfants vraiment sympa mais ce n'est pas si simple... je survie chaque jour est un combat, merci de votre attention

Moi cela fait 14 ans et j'y travaille encore je ne réussis pas à accepter ce malheureux divorce.  Même  si j'ai  connu d'autres hommes et que présentement je suis en relation sérieuse  je dois encore prendre des antidépresseurs et me faire suivre par un médecin. Demain je commence une autre psychothérapie en espérant que je puisse enfin me libérer de ce chagrin.

RSS

À propos

Évènements

Vu à la TV!

DICOPSYCHO

+ de 100 vidéos, articles

et exos classés de

© 2018   Créé par Psy Benjamin Lubszynski.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation