Tous psys!

Site d'entraide psychologique gratuit. Rejoignez les groupes de discussion!

42 ans seule depuis ma dernière séparation il y a 4 ans. Depuis ma dernière séparation je n’arrive pas d’une part à retrouver quelqu’un et ce qui n’aide pas c’est que ma vie sociale est quasi inexistante car c’est toujours plus dur de se faire inviter quand on est seule que quand on est en couple ou en famille. Ce qui m’inquiète c’est que je plais assez bien aux hommes, mais j’ai toujours eu l’art d’attirer les hommes pas mal, assez intelligents mais aussi très populaires et moi je suis assez calme, discrete et j’ai toujours fini par être dans l’ombre, perçue comme la fille renfermée et parfois jalouse qui ne se sent pas à l’aise au milieu de la clic d’amis de mon copain qui entre Facebook et la réalité doit dépasser 500 personnes. Ce qui m’amène sur ce forum c’est une envie de comprendre ce phénomène : pourquoi mes préférences/attirances sentimentales sont quasi toujours vers des hommes qui sont si extavertis : des êtres sociaux et super zen en toute situation et qui souvent finissent par me décevoir et/ou me laisser tomber car pendant toute la relation je lutte pour m’adapter à ce qu’ils sont mais n’y arrive pas et je souffre en silence car oui je suis calme, j’aime profiter de la vie, voyager ,m’amuser mais je préfère les soirées en petits comités qu’en grands groupes. Du coup je me sens toujours inferieure, et alors que mon partenaire se sent comme un dieu car mes yeux plein d’amour et d’admiration lui renvoient un beau reflet de son image, moi je finis par afficher ma tristesse, mon mal être et c’est moi qui a toujours le mauvais rôle à la fin car même si je ne plains pas de mon physique, ce qui se passe à l’intérieur finit par se voir à l’extérieur et qui voudrait rester avec une fille assez réservée et tristounette ??? Si quelqu’un dans ce forum se reconnait dans ses mots ou a un avis, je serais ravie de vous entendre sur le sujet…

Vues : 74

Réponses à cette discussion

Bonjour Elisa

Et si tu faisais quelque chose pour toi? apprendre à avoir confiance en toi et à t'aimer? peut être cela t'aiderait à sortir de ce cycle et à attirer des personnes qui seraient bénéfiques pour toi. Un peu dans la même situation que toi il y a 7 ans, j'ai fait un travail sur moi avec hypnose, médecine chinoise, méditation.... puis les Bars access conciousness qui m'ont permis d'avancer, d'être moi et de m'aimer. Peut importe la méthode, à toi de trouver celle qui te convient, demande en ton fond intérieur et tu trouveras, tu as déjà fait un pas en postant ici,,,,

Prend soin de toi , cordialement

Virginie

Bonjour Virgie

merci pour ta réponse. J’ai beaucoup pris sur moi ces derniers temps, surtout après ma rupture de ma dernière relation de 6 ans car à ce moment-là j’ai vraiment compris que c’était bien de donner mais qu’ à un moment on est aussi un peu comme un distributeur de billets finalement, si tout le monde se sert et que personne n’alimente le compte en banque, à la fin le compte est  à sec…..je me suis bien sentie vide et j’ai commencé à faire plus de choses pour moi comme lire davantage, faire plus de sport, partir en vacances même seule (ce pourquoi j’ai reçu beaucoup de regards d’incompréhension !!) et surtout redevenir mettre de ma personne et reprendre une indépendance totale. Aujourd’hui le bilan c’est que je m’expose moins et même si je flashe sur un homme plus extraverti que moi, au lieu de me manifester, je reste passive et attend que j’oublie la personne ou que je trouve une raison de ne plus l’apprécier….cela résout le problème dans le sens ou je ne m’implique plus avec ce type d’hommes, mais cela ne me permet pas pour autant d’avancer et de trouver quelqu’un qui me corresponde mieux. Quand j’ai lu ton commentaire, j’ai été surprise car je ne pensais pas nécessairement que cela pouvait traduire un manque d’amour de ma personne. Je prends soin de moi, j’essaye de me valoriser mais c’est vrai que j’ai ce sentiment que ne pas être assez extravertie me met en position de faiblesse…..Quand je me suis séparée de mon ex , principalement parce qu’il s’est rendu compte après 6 ans ensemble que finalement nous n’avions pas de projets de vie commun, moi je voulais avancer et avoir une famille, lui pas. Il m’a reproché entre autre de ne pas avoir beaucoup d’amis …j’en ai mais ils se comptent sur les doigts de la main alors oui comparé à lui qui en a partout semble t-il, je suis peu entourée, et ça m’a blessée et marquée parce que parmi tout ce qu’il aurait pu me reprocher c’est la dernière chose à laquelle j’aurai pensé. Aujourd’hui, je m’aime suffisamment pour me protéger, j’observe les hommes et m’arrange pour trouver des raisons de ne pas sortir avec , je fais l’inventaire de ce qui pourrait bloquer si on était ensemble….donc j’ai avancé oui, mais pas assez pour donner une chance aux autres et à moi d’être heureuse. Tu as raison , il faut que je trouve une méthode qui me convient pour passer au-dessus de cela. Je ne connais pas ce que tu as vécu, mais quelle est maintenant ton expérience ? est ce que les méthodes que tu as suivies t’ont aidées à recoudre le problème à la source ? Qu’est ce que ça t’a appris ?

RSS

À propos

Évènements

Vu à la TV!

DICOPSYCHO

+ de 100 vidéos, articles

et exos classés de

© 2018   Créé par Psy Benjamin Lubszynski.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation