Tous psys!

Site d'entraide psychologique gratuit. Rejoignez les groupes de discussion!

Bonjour à tous,
Je viens de découvrir à mes 35 ans les crises d'angoisse. Je vous raconte mon histoire mais aussi ce forum est une façon pr moi d'obtenir qques conseils.

Je suis un homme bien inséré dans la vie mais avec une enfance délicate j'y reviendrai plus tard. Jusqu'à cette semaine tout allait bien.
Depuis 1 semaine je me sens très mal suite à 2 traumatismes qui ont eu lieu ya 15 jours.
1/ J'ai fait une allergie assez choquante brutale et imprévues aux fruits de mer et j'ai fini aux urgences alors que je n'étais pas allergique avant durant mon enfance.
2/ Le lendemain j'ai vu un ami à moi décéder en moto, j'étais sur les lieux de l'accident.
EN gros j'ai eu peur de mourir et e lendemain j'ai vu la mort... :( 

Depuis ces 2 jours je me sentais pas bien du tout, gros stress ,j'avais du mal à dormir. Puis un jour un peu plus tard j'ai eu ce que l'on appelle des crises d'angoisse; étant asthmatique ( bien contrôlé, je suis sportif motard etc...) je me suis dis que j'étais en crise d'asthme... mais non crise d'angoisse. Les symptomes étaient tellement similaires que j'y ai vraiment cru à une crise d'asthme.

J'ai commencé à avoir des phobies et des obsessions comme la peur de faire un oeodeme de quinck suite à l'allergie "surprise" que j'ai eue. Du coup j'ai peur de manger...
J'ai commencé à avoir peur de faire des crises d'angoisse en public et je commençais à avoir des signes d'agoraphobie :!:

Suite à cela j'ai décidé de consulter un psychiatre (psychanalyste) qui au cours de ma première séance a mis à jour la relation compliquée que j'ai eue avec mon père qui était un homme glacial parfois violent et égoïste par ailleurs ma mère était qqun d'anxieux dont je pense avoir hérité cette particularité. J'aurais suite à ce choc ( etouffement suite à allegie + accident de moto)  développé une névrose phobique obsessionnelle accompagnée d'idées obsédantes qui sont completement débiles mais terriblement angoissantes du fait de leur côté répétitif.

Il m'a mis sous citalopram au début puis sous effexor en traitement de fond et lysanxia puis tranxen en cas de crise depuis 5 jours. Je ressens un léger du mieux. A priori il faut attendre plusieurs semaines.

Dans tous les cas j'ai qques questions :?:

1/ La psychanalyse peut elle m'aider je vois souvent une opposition avec le TCC. je pensais avoir fait le deuil de mon enfance cependant ça peut ressortir comme ça à l'age adulte ?

2/ J'ai peur de manger (peur d'une allergie surprise comme j'ai eue) et je fais des crises d'angoisse à chaque repas, ça me fait un peu flipper auriez vous une astuce pr contourner cette angoisse de la nourriture? J'ai l'impression d'étouffer apres manger. Quelque soit la nourriture mais cest une crise d'angoisse...

3/ La méditation ,le reiki, la kinésiologie peuvent elles aider?

4/ mon traitement a été changé. On est passé de citalopram-lysanxia à effexor-tranxene vous avez un avis sur ces médocs ?

Merci d'avance pour vos réponses et votre aide. ;) 

Certaines de vos vidéos sur la chaine youtube m'aident un peu. J'ai testé l'EMDR ça m'a apporté un soulagement mais le prochain RDV est dans 1 mois...

Je suis vraiment fatigué... merci d'avance pr vos réponses.

Vues : 138

Réponses à cette discussion

Hey!!
Je viens de lire ton post et jai connu ça...
Bien out et décompensation anxieuse à cause d'un traitement antipaludéen...
Du jour au lendemain,bim.
Je ne pouvais plus sortir seule,rester seule,terreurs nocturnes, insomnies, attaques de panique à gogo et j'en passe.
Comme toi peur de manger, d'avoir une allergie,metouffer,peur de mourir en prenant un bain etc
Un véritable enfer du jour au lendemain.
J'ai pris des anxiogène mais bon ça aide sur le coup certes mais au long terme.
De mon côté il était hors de question que ça dure,vivre dans une bulle d'angoisse non merci.
J'ai fait de l'hypnose et franchement c'est phénoménal !! Après quelques jours,la ville d'angoisse avait disparue, j'étais pas guérie mais déjà j'étais un peu moins angoissée.
J'ai appris à méditer et me relaxer grâce a une coach,et ça aussi la méditation c'est extra je continue encore même si je vais mieux.en quelques semaines avec l'hypnose,la méditation,le coaching je commençais à revivre.
Je continue à voir mes psyet je pratique la TCC qui est vraiment intéressante pour le long terme et apprendre à vivre, comprendre ces angoisses.
Ce qui m'a aidée c'est aussi me dire si je vis ça la c'est que quelque chose dans ma vie ne va pas,un signal que je n'ai pas écouté,donc grosse remise en question,j'ai appris à trouver mon rythme,arrêter d'être exigeante avec moi et à me dire que les angoisses sont juste là pour te dire stop,donc les apprivoiser !
Facile à dire n'est ce pas,je te cache pas que c'est un travail au quotidien qui me permets d'accepter, l',et relâcher la pression bordel.
De mon côté aucun médoc c'était hors de question.
Renseigne toi sur la pnl également,ma coach la pratique avec moi,pareil au quotidien.
Apprivoises tes peurs et angoisses, acceptes les et dis toi que rien n'est figé et surtout que tes pensées ne sont pas toi surtout pour les phobies d'impulsion c'est ton cerveau qui prends une idée et la fait tourbillonner sans cesse.
Dis toi aussi,que ton cerveau est juste un peu hyperactif et quand ça arrive écoute ton corps,laisse passer,ancre toi (ya plein dexo sur le net),et tourne tout à la dérision,par exemple quand ça m'arrive je me dis Rho mon cerveau fait des siennes et j'en ris je ne le prends plus pour moi,je prends du recul.
Nous sommes en décembre,je l'ai vécu en avril c'est pas facile mais accroche toi, derrière tu auras le bonheur.
Si tu veux papoter n'hésite pas,le soutien est
Important,tu n'es pas seule et pas anormal.
Ya une petite vidéo YouTube sur un crocodile mais j'ai plus le titre exact c'est mignon et rassurant.
J'espère que tu iras mieux,non je suis sûre que tu sauras vivre avec cela plus sereinement plutôt, on enlèvera jamais son angoisse,ses phobies d'impulsion mais on peut les maitriser.
Quand tu te retourneras plus tard tu pourras être fier de t'en être sorti car c'est bien difficile ce genre de situation.
Au fait,ya un docu arte sur les bienfaits de la méditation

Super merci pr cette réponse encourageante.

J'ai hâte de reprendre une vie normale et surtout je pense qu'après avoir traversé cela je serai un homme changé avec certainement d'autres priorités dans la vie. 

Prendre de la distance vis à vis de son mental cest une excellente stratégie jespere pouvoir en rire de mes pensées intrusives bientôt.

Encore merci pr ce post et ces conseils...

RSS

À propos

Évènements

Vu à la TV!

DICOPSYCHO

+ de 100 vidéos, articles

et exos classés de

© 2019   Créé par Psy Benjamin Lubszynski.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation