Tous psys!

Site d'entraide psychologique gratuit. Rejoignez les groupes de discussion!

Bonsoir à tous tout d abors jespere trouvez un peut de soutiens et des personnes qui son peut etre dans le meme cas que moi.

Depuis 1 semaine maintenant même si j ai limpression que ca fait des mois je souffre de phobie d impulsion j ai peur de devenir folle et de tuer quelqu'un ca a commencer sur mon patron et ca famille alors que c des gens avec qui je mentend plus que bien ensuite ca a était sur mon copain que jaime plus que tout apres sur n'importe qui est maintenant mon copain encore....cette phobie me fait extrement peur et me rend dans des états plus que mal.....jen ai parler a plusieur personnes de mon entourage qui on tout fait pour me rassurer en me disant mais non tu nais pas folle ou psychopathe mais ca ne suffit pas visiblement. ?..

On ma dit aussi que c etait sûrement du a un surmenage trop de pb en tete pb d argent déménagements nouvelle ville encore un nouveau travail une mere alcoolique qui ne sens sort pas.....et qui d ailleur a cette epoque a fini en urgence car elle peter un plomb et a voulu ce tuer et tuer mon père avec un couteau je suis une enfant qui a etait aimer de ces parents et moi je les aimes plus que tout au monde mais il y a trop de tromatime quand a la maldie de ma mere je vous raconte pas tout cas sinon je naurais jamais assez de place......

Voila pour ma vie maintenant je me pause aussi une autre questions par rapport a cette phobie peut on ce la cree soit meme pour oublier ces pb et e ce que cela peut aussi venir de toute la violence que lon voit a la tele film particulièrement. ?...car jen ai vu qui ma assez secou.....

Jaimerai pouvoir parler de ca avec des personnes qui subissent cette phobies et ces pensées juste plus horrible et terrifiante les unes que les autres...

Merci a vous j ai vraiment besoin d en discuter 

Séveriane 

Vues : 2182

Réponses à cette discussion

Bonjour,

Il faut savoir que les phobies d'impulsions, bien qu'elles peuvent générer des états d'angoisses extrême, ce qui ce comprend parfaitement, n'amènent pas à un passage à l'acte.

Au vu de vos écrits, je pense que vous auriez besoin d'un accompagnement pour vous aider à évacuer tous ces traumatismes vécus. Mettre un mot sur les maux cela soulage, car à mon avis ces phobies d'impulsions viennent de là.

Vous êtes sûrement en état d'angoisses extrêmes, et la réponse à ces angoisses se traduit par ces phobies.

C'est juste une réponse à des souffrances, il est donc impératif de trouver le moyen d'apaiser ces souffrances.

Dernière chose, plus vous serez angoissé et plus ces phobies seront présentes, c'est un cercle vicieux. 

Vous avez besoin d'une aide extérieure et professionnelle pour vous aider à trouver la voie de la guérison, n'essayer pas de "guérir" seule, on est jamais objectif sur nous-même et bien souvent la solution est devant nos yeux mais nous sommes incapable de la voir, trop aveuglé par nos problèmes.

Bon courage.

Sandrine

Bonsoir,

Je souffre aussi de troubles obsessionnels avec des pulsions parfois,je rejoins le témoignage de Sandrine qui résume bien cette pathologie.

La fatigue,stress,la honte de ces pulsions,manque d'estime de soi, sont des stimulateurs à ces pensées.

La relaxation, la thérapie ,traitement médicale permettent de retrouver une meilleurs qualité de vie privée et professionnelle ,bien suivre son traitement et sa thérapie sont gages de succès.

La thérapie TCC et EDMR  sont efficaces.

En visionnant les vidéos de Meur Lubszynski  on retrouve des vidéo expliquant ces pulsions et leurs traitements.

Bonne soirée.

Gilles

Pour ma part je suis adhérent à l'AFTOC.

Bojour à tous !

La phobie d'impulsion est une névrose qui doit imprérativement être soignée pour éviter que les symptômes qui y sont associés ne deviennent invivables.

La phobie d'impulsion de par sa nature perverse isole fréquemment les personnes qui la vive au quotidien par crainte de blesser autrui, et cela à long terme peut amener la personne souffrante de cette névrose à des pensées très négatives comme "je suis une mauvaise personne", terme qui revient que bien trop souvent dans la bouche de ces personnes en souffrance.

Et si cette névrose n'est pas traitée, ces pensées de plus en plus pesantes et négatives amènent la personne à des pensées suicidaires, d'où la nécessité d'être prise en charge sans délais et dès les premiers symptômes par un spécialiste.

Les personnes souffrantes de phobies d'impulsions s'épuisent tellement physiquement et psychologiquement qu'elles finissent par tomber dans une spirale dépressive, car généralement elle essaient de se convaincre quotidiennement qu'elles ne passeront pas à l'acte "non, je ne céderais pas à mes pulsions" ; "non, je refuse de faire du mal à cette personne" etc..... Mais c'est malheureusement peine perdue car plus elles essaient de s'en convaincre et plus cette peur de passage à l'acte s'intensifie.

Quand j'ai écris un peu plus haut que la phobie d'impulsion est très perverse, En voici la raison !

Sachez qu'il y a des thérapies qui fonctionnent très bien, comme l'hypnose ericksonnienne qui est axée sur les émotions, cette technique a une approche assez franche du problème, on n'essaie pas de contourner le problème mais de l'aggraver afin qu'il se règle de lui-même, même si cela peut sembler aberrant il en ressort d'assez bons résultats.

Il existe aussi les thérapies cognitives et comportementales (TCC) qui fonctionnent bien également.

Pour conclure, je vous conseille vivement de consulter un professionnel de santé dans les plus brefs délais avant que le courage de vous soigner ne vous manque, sachez que rester ainsi, sans soin, vous sombrerez de plus en plus dans cette pathologie qui pourtant se soigne relativement bien.

Je vous souhaite plein de courage et n'hésitez pas à consulter !

Amitiés,

Vincent David

Merci a vous de votre témoignage Vincent aujourd'hui j ai eu un gros craquage et donc je suis allez chez le médecin qui en lui expliquant ce qui ce passer a du me prendre pour une folle......Suite a ca il a réussi a avoir un rdv au CMP de ma région pour demain j'espère que cela ira je sais que je serais pas soignée mais au moins soulager

Merci a vous pour ce témoignages

Séveriane

 Bonjour, cela fait des années que je vais consulter des psychologues et psychiatres pour des dépressions chroniques, phobies, angoisses etc... Je suis toujours suivi constamment même si par moment je vais mieux et les séances s'espacent.... Mais il y a quelque chose que j'ai eu du mal à dire, il m'a fallu du temps pour en parler c'est justement que j'ai des moments où j'angoisse quand je vois des objets tranchants ( haches, couteaux ...) ou des gros outils ( pioches, masses...) j'ai la panique qui me prend car j'ai peur de m'en servir pour "massacrer" quelqu'un !!!! Et du coup j'en arrive à m'éloigner des objets en cause... J'osais pas en parler aux psys ( c'est un comble !) de crainte qu'on m'enferme !!!! Je consulte dans un CMP et la Psy a changé récemment...J'en ai parlé à la précédente et cela m'a fait du bien...J'en parlerai demain à la nouvelle.... Le psychiatre aussi c'est un nouveau, je lui en parlerai ... Il ne faut pas rester avec ça surtout si on a des tendances déjà à se dévaloriser, on ne fait qu'accentuer les choses .. Une anecdote instructive : quand j'étais ado, je voyais mon père qui au moment des repas, à une certaine période, supportait pas de voir la lame de son couteau et la cachait sous son assiette ... Je comprenais pas, je trouvais ça comique, pourtant je voyais mon père préoccupé ... On prenait ça comme une manie ... Ma mère  nous disait à moi et mes frères et soeurs de pas faire attention... Des années après, elle m'a dit qu'il craignait de s'en servir pour nous agresser... C'était une période où il avait de gros soucis dans son travail, il prenait des somnifères etc... Peut-être que cela se transmet génétiquement ? ....

Bonsoir perseval merci de ton commentaire j'ai était assez rapide pour parler de ça et j'ai pas hésiter au bout d'une semaine je suis allez voir un médecin généraliste qui a eu un peut peur je crois et qui ma donner un rdv dans un cmp et la psy que j'ai vu elle aussi a eu peur ou je ne sais pas quoi elle ma envoyer voir un psy en urgence qui donc ne connaissez pas trop ces phobie apparemment.....donc la je vais voir pour reprendre des séance car je déménage et essayer de voir plutôt un psychothérapeute et non un psychiatre.
Après je pense pas que ce soit génétique car j'en ai parler avec mes parents et il non jamais eu ces phobies après les psy que j'ai vu ou les personnes a qui j'ai pu en parler mon dit que c'était par rapport à tout les problèmes que j'avais actuellement donc comme ton papa problème boulot argents ect ne ce crée ton pas ces phobies pour oublier au final ces problèmes cette maladie est quand même un mystère et dure à gérer!
A tu vu la nouvelle psy comment cela ces passer?

Bonjour Sevounette, la psy que je consulte connaissait bien ces problèmes de "phobies d'impulsion"... Il paraît que ces symptomes arrivent à des personnes dans des périodes surtout de stress, d'épuisement nerveux, etc... Et en général des personnes d'un naturel peu agressif ... Elles sont horrifiées à l'idée de sentir en elle ces "pulsions" qu'elles ressentent souvent contre - justement - des personnes qu'elles aiment ou apprécient ... On ne connaît pas ( officiellement ) de passage à l'acte... C'est pas génétique ....J'ai posé la question concernant des schizophrènes qui ont commis des crimes atroces, je craignais de l'être ! Mais non, je le suis pas, ils vivent ( pour résumé) dans un monde à eux... Ma psy s'est pas inquiétée ... Moi je suis pas toujours très rassuré ... De toutes façons, ça m'a soulagé quand même d'en parler ... Et je la vois toutes les semaines...( Thérapie comportementale) Je vais en parler aussi avec le psychiatre que je vois aussi au CMP moins souvent ( débordé )... Les médicaments c'est vrai il vaut mieux s'en passer, et si tu peux t'en sortir avec une psychothérapie c'est mieux... Mais chaque cas est particulier, moi j'ai d'autres problèmes que les "phobies d'impulsion", les médicaments ils m'aident ... Tiens nous au courant, cela aide de savoir que quelqu'un se sorte de ses problèmes !!!! Bonne chance !

Bonjour, j'ai lu un "billet" à droite de l'écran  par "Psy Eva MARECHAL" sur les phobies d'impulsion, je l'avais pas lu et c'est bien décrit ...

Bonsoir,

J'ai moi même cette pathologie ,je suis une thérapie TCC avec un traitement médical(deroxat pour recapter la sérotonine) et parfois lexomil mais à petite dose 1/4 de comprimé dans les moments de forte anxiété.je suis à 100% au niveau de ma CPAM avec une reconnaissance adulte handicapé pour cette pathologie ,avec un poste aménagé par rapport à cette pathologie en rapport avec mon médecin du travail.

je pratique la relaxation et la méditation et pratique du sport cela à des effets calmant car cela évite de ruminer ces pensées obsessionnelles parfois compulsives que l'on appelle TOC Trouble Obsessionnel Compulsif ,pour ces pulsions c'est le côté Obsessionnel de cette pathologie mais souvent associé à des compulsions même bénignes que l'on les remarques pas.

je me suis beaucoup documenté sur cette pathologie en découvrant des livres de spécialistes de cette pathologie,Dr Cottraux,Dr Hantouche,association AFTOC,Institut Douglas au Canada,Dr Christophe André ,ICM.

En comprenant le mécanisme de cette pathologie et en connaissant les effets déclencheurs on est moins déstabilisé par ces pulsions ou obsessions c'est une pathologie rien à voir avec un passage à l'acte ou la folie,schizophrénie ,c'est un dysfonctionnement d'une région du cerveau qui provoque ce trop plein de pensées alimentées par un foyer anxieux.

Hypnose,relaxation,méditation pleine conscience,massage et d'autres techniques de relaxation apporte un mieux être dans la vie privée et professionnelle mais cela ne guéris pas, seul les médicaments en recaptant la sérotonine et thérapies peuvent améliorer ou permettre une guérison définitive dans certains cas.

Travailler l'affirmation de soi ou estime de soi ont des effets bénéfiques car ces pensées font perdre à la fin son estime de soi,et son affirmation c'est un cercle vicieux que l'on peut rompre on retravaillant cela avec Psychologue ou psychothérapeute.

Cela demande aussi des efforts au patient pour sa thérapie et prendre son traitement surtout dans les cas ou cette pathologie date de plusieurs dizaines d'années sans traitement.

Le principal c'est de trouver un praticien connaissant bien cette pathologie en collaboration avec son médecin traitant et même son médecin du travail si cela devient un handicap dans son travail( L'employeur n'a pas avoir connaissance de cette pathologie mais vous pouvez lui en parler ou à votre DRH, peut être accompagné de votre délégué syndical.

Bon courage dans votre travail pour trouver la guérison ou un mieux être.

Amitiées

Gilles

Bonjour ! Je crois que tu as tout dit, Gilles.... Merci de ton témoignage ! Cela aide quand on sait qu'on est pas seul et que l'on peut arriver à mener une vie "normale" et qu'on ne va pas comme on le craint,  passer à l'acte ou finir enfermé en HP !

Bonsoir à tous!
Merci pour vos commentaires cela arrive a me rassurer un petit peut :)
Merci beaucoup gille pour ce commentaires et toute ces explications ou maintenant je comprend un peut plus de chose quand a cette pathologie qui j'espère me laissera tranquille un jour car ça fait 1 mois mais j'ai l'impression plus est marre de ces idées qui par moment sont plus absurde les unes que les autres.Ces vrais aussi a ce que tu as pu dire perseval en ce moment je suis vraiment en stress continuel pus de travail déménagement nouvelle ville et j'en passe on va dire que en pensent a tous ça je ne contrôle plus rien depuis quelque temp et donc la phobie de perdre le contrôle et de faire du mal a quelqu'un! Et c vrai aussi que je suis une personne qui n'est pas du tout agressive et qui s'énerve très peut!j
Mais comment arriver vous a surmonter ça car par moment j'ai vraiment beaucoup de mal à gérer surtout quand je suis seul ou avec des gens avec qui je ne peut pas trop en parler peur de leur faire peur même si il comprenne ou peur de les bassiner avec ça!
Merci encore pr vos témoignages!

Bonjour ! Oui c'est difficile, Savounette ... J'ai commencé à avoir ce genre de symptomes il y a plus de 20 ans !!! Mais il faut se dire que même si cela peut se reproduire, ( ce qui n'est pas forcé) il y a des périodes où rien ne se passe heureusement... Moi je n'ai parlé de cela qu'à uniquement des médecins et psys, même pas à mon entourage ... Le psychiatre que j'ai vu il y a trois jours m'a dit que c'était assez fréquent, sous diverses formes ... Il paraît que l'on trouve cela relativement fréquemment chez de jeunes mères qui voient naître en elles l'idée de tuer leur bébé  ! Et pas dans un moment de colère , sans "raisons" valables... Moi j'ai du mal à vivre avec mes idées de tuer quelqu'un ou de faire un acte "fou" : me jeter en conduisant sur une voiture qui arrive en face, écraser des piètons  ( etc...etc.. j'en passe ....) ... C'est des choses que je ressens très fort ... Alors que je suis quelq'un "qui ne ferait pas de mal à une mouche "... Il faut se faire aider surtout pour atténuer l'anxiété ( je suis hyper anxieux ) TCC et médicament appropriés... J'ai pris du Lexomil mais on ne peut le prendre en continuité ... C'est au médecin de trouver le médicament le plus adapté, en ce moment j'ai commencé à prendre du Norset, qui est un anti-dépresseur sédatif ... Sache déjà que d'en avoir parler et de savoir que d'autres vivent de telles situations cela aide, mais c'est sûr que c'est difficile de ne pas se juger négativement, ce qui n'arrange rien ... Il faut partir de la base que c'est une maladie comme une autre et qu'on n'a pas de raisons d'en être honteux .... A bientôt et prends soin de toi ...

RSS

À propos

Évènements

Vu à la TV!

DICOPSYCHO

+ de 100 vidéos, articles

et exos classés de

© 2018   Créé par Psy Benjamin Lubszynski.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation