Tous psys!

Site d'entraide psychologique gratuit. Rejoignez les groupes de discussion!

Bonjour à tous, j’ai 32 ans et cela fait 17ans que je souffre d’une sorte de phobie d’impulsion. Cela a commencé à l’age de 15 ans lorsqu’un jour je me suis mis à lire un bouquin pour faire mes devoirs et je me suis mis à penser à lire la ligne du dessus, puis du dessous, je n’arrivais plus à me concentrer sur ma ligne. Ensuite les troubles ont évolué dans le sens où j’avais peur de mes pensées et j’avais peur qu’elles deviennent des actes. J’avais d’une part peur de mes pensées obsédantes qui consistait a me faire du mal (du type »et si ton visage se déformait « , « et si tu ratais sciemment ton contrôle de math », “et si tu relachais tous tes muscles pour tomber parterre »,etc) et ensuite j’avais peur qu’elles se realisent. J’ai essayé de rationaliser à l’epoque en me disant que je culpabilisais d’être né dans une famille avec de l’argent et que je ne méritais pas de faire des etudes,d’avoir une copine, des amies,etc. Je pensais aux gens qui n’avaient pas cette chance et cela gênerait davantage de pensées négatives et ainsi de suite.
Aujourd’hui après une thérapie de 2 ans que j’ai décidé d’arrêter à base d’hypnose et d’EMDR, je vais mieux mais je n’arrive toujours pas à me concentrer sur un sujet sans penser à me faire du mal. Avez vous déjà entendu parler de ce type de problème?
Pour me présenter, brièvement je suis issu d’une famille plutôt bourgeoise avec un père souvent absent, une gra sœur et un petit frère. La grande sœur a suivi les traces de mon père (en finance, grosse situation, caractere très dure et mon petit frère est est au RSA et vit chez ma mère). Ma mère est mère au foyer. J’ai été victime à l’ecole d’humiliations et avaient des problèmes pour avoir des copains. J’avais un an d’avance.
Merci infiniment pour vos pistes car ce probleme me bloque depuis 17 ans

Vues : 110

Réponses à cette discussion

As tu essayer l'hypnose ?

Bonsoir Engs,

Les pensées !!! quand elles nous dirige, nous obsèdes... je comprends que vous en ayez peur.

Il arrive parfois qu'on leur donne beaucoup d'importance et de pouvoir alors que nous sommes "le maître à bord" et sensé contrôler tous ces troubles.

Il est intéressant aussi de voir que parfois juste en accueillent ces pensées plutot que de les "combattre", elles font moins peur.

Si j'aurais une piste à vous conseiller, continuer votre thérapie peut être avec une autre méthode, une autre approche qui vous permets de vous sentir de mieux mieux. 

Bonne journée

RSS

À propos

Évènements

Vu à la TV!

DICOPSYCHO

+ de 100 vidéos, articles

et exos classés de

© 2018   Créé par Psy Benjamin Lubszynski.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation