Tous psys!

Site d'entraide psychologique gratuit. Rejoignez les groupes de discussion!

MASSENA Kendy
  • Homme
  • Port-au-Prince
  • Haïti
Partager sur Facebook Partager
  • Billets
  • Évènements
  • Groupes (2)
  • Vidéos

Amis de MASSENA Kendy

  • sabrina
  • SandB.
  • ABiiiii
  • madeleine
  • Nicolas
  • amelia lahmer

Groupes de MASSENA Kendy

 

Page de MASSENA Kendy

Informations concernant le profil

Pays / Région
ouest
Centres d'intérêt psycho (mots clés)
Psychologie clinique et de la sante

Mur de commentaires (2 commentaires)

Vous devez être membre de Tous psys! pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Tous psys!

Le 28 février 2013 à 23:49, hannah a dit...

bonjour, 

en tant que famille mono-parentale, mon avis, c'est que c'est beaucoup trop destructeur pour les enfants. Un enfant a besoin de son père et de sa mère de sa naissance jusqu'à son mariage. Même pour ceux qui s'en sortiront très bien dans leur vie professionnelle, sociale ou familiale, le manque de l'unité de la famille sera toujours là, même s'ils en font une force. Quant à la majorité, c'est un manque qu'ils ne pourront jamais comblé, un mal-être qu'ils traîneront toute leur vie, et peut-être au-delà (en le transmettant à leur tour à leurs enfants).

Ne parlons pas de la situation socio-économique de la famille mono-parentale qui se situe majoritairement en dessous du seuil de pauvreté

Quant au mal être de la mère, qui doit tout porter toute seule et dans la solitude, comment cela pourrait il ne pas avoir d'influence négative sur les enfants

Bien sur certaines diront :

Mes enfants vont très bien, et ils sont heureux et équilibrés. Oui peut-être, mais n'empêche qu'ils n'auront pas eu le bonheur de grandir dans une famille complète, et avec le sentiment de protection et de fierté qu'apporte un père au foyer, ni avec son modèle d'identification.

On peut dire encore "mieux vaut seul que mal accompagné, mieux vaut seul que des disputes, etc... etc..." et il y a beaucoup de vrai

Il y a aussi les problèmes d'après, quand les enfants quittent la maison et que la maman se retrouve seule, surtout quand elle vieillit par la suite, elle devient une "charge" pour les enfants (psychologique, morale, financière, ...), et là non plus ce n'est pas un cadeau qu'on leur fait

en bref, je pense qu'il faut vraiment que chacun se prépare avant de concevoir un enfant, qu'il prenne conscience qu'il engage une vie (je parle de celle de l'enfant à venir, bien sur). Pour être si ce n'est sur de ne pas se tromper, mais au moins se donner un maximum de chance, je pense que les couples doivent d'abord s'engager dans le mariage AVANT de faire un enfant. S'engager dans un mariage, ce n'est pas comme un concubinage. Il y a toute une préparation et une réflexion sur l'engagement. Si on n'a pas franchi cette étape d'engagement à 2, comment envisager sérieusement un engagement pour un ou des enfants à venir ?

Le 5 juin 2012 à 10:35, SandB. a dit...

Merci ;)

 
 
 

À propos

Évènements

Vu à la TV!

DICOPSYCHO

+ de 100 vidéos, articles

et exos classés de

© 2018   Créé par Psy Benjamin Lubszynski.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation